Publié dans Nouvelle-Zélande 2009

Nouvelle-Zélande 2009 – Jour 2 (16 novembre)

[Jour précédent]  16 novembre – Arthur’s Pass  [Jour suivant]

En Tranz Alpine dans les Southern Alps

20111024-221049.jpg

Selon Louise:

Belle ballade en train sur le Tranz Alpine, départ à 8h15 pour se rendre à Arthur’s Pass. 2h30 de beaux paysages de vallées, de rivières turquoises sur fond des Southern Alps. La couleur turquoise serait causée par un minerai libéré lors de la fonte des sommets enneigés. Question quiz: de quel minerai s’agit-il?

Les vallées sont très verdoyantes. Les champs de culture sont arrosés (probablement pour les engrais) par des systèmes automatisés sur roues, d’une largeur inouïe, parcourant sans assistance humaine près d’une centaine d’acres, à mon avis. Les champs et autres enclos sont curieusement séparés par des haies de cèdre (ou autre résineux) d’une hauteur d’environ 15 pieds, et entretenues, taillées avec soin. Des kilomètres et des kilomètres de haies! Je dois enquêter un peu plus pour comprendre les usages de ce type de clôture.

Dans le train, nous sommes attablées avec un jeune couple de chinois. Le jeune homme, Joang, étrenne avec un grand enthousiasme, non pas sa nouvelle femme, mais sa nouvelle caméra D90 de Nikon. Il se déplace d’un wagon à l’autre pour de meilleures prises de vue. Rendus dans les Alpes, il vient me chercher tout excité, pour m’amener cinq wagons plus loin à un endroit pour que je puisse filmer autrement qu’à travers la vitre miroir du wagon. Je me retrouve dans un wagon sans sièges, sans fenêtres, dehors!!! Un violent vent glacial me fouette le visage, je me gèle les mains en quelques minutes pour tenir la caméra, mais je vous assure que j’ai tourné de bien belles scènes.

Vous ai-je parlé des moutons?… Y’a des moutons et y’a des moutons, des p’tits, des gros, des beiges, des grisâtres, à queue longue, à queue courte, mais plus on entre dans les Alpes, plus ils sont chétifs, maigres et on aperçoit des carcasses ici et là. Jess a le coeur brisé… Pour la réconforter, je lui dis de ne pas s’en faire, on n’en mangera pas de mouton! Voilà, je ne vous reparlerai plus des moutons, car il y en a dans toute la Nouvelle-Zélande.

Les Southern Alps s’étirent du nord au sud. Ses sommets divisent le South Island en 2 régions géographiques distinctes, la côte est et la côte ouest, chacune avec ses climats, paysages et formes de vie uniques.

20111026-090343.jpg

10h35 / Arrivée à Arthur’s Pass

Selon Jess:

À notre sortie du train, il pleut et le thermomètre ne doit pas indiquer plus de 4-5 degrés Celsius. Notre premier réflexe est de trouver un endroit chaud où nous pourrons avaler une bouchée avant d’entamer «a short walk ». Cependant, cette pensée est mise de côté en apercevant un Kea, ce perroquet mesurant 46 cm qui habite les régions alpines de la Nouvelle-Zélande. Cet oiseau en voie d’extinction adore la proximité des gens. Au centre d’informations touristiques sont exposés plusieurs photos et objets témoignant du dur relief de la région qui, malgré ses particularités, n’a pas empêché l’Homme d’y développer certaines commodités.

Environ une cinquantaine d’habitants vivent dans ce village où des dizaines de pistes d’excursions de tout niveau de difficulté ont leur point de départ. Attention!! Il faut être prêt à affronter toutes intempéries à Arthur’s Pass, ce que nous apprenons rapidement en admirant le paysage… parsemé de pluie et de neige fondante. Nous profitons donc de ce moment pour grignoter et papoter dans nos papiers. Louise déguste un cappuccino de la « place » qu’elle qualifie de savoureux. Pour ma part, je suis plus attentive au titre de Jack Johnson dont l’air me donne des sourires et un esprit serein. Enfin prêtes pour notre randonnée qui nous amène… l’autre bord de la route!! Malheureusement, le temps n’étant pas de la partie, nous préférons rester dans un petit café/restaurant où danse un merveilleux feu de foyer, à boire un bon thé vert, à prendre des photos des prouesses des cinq Kea, dont un aux tendances suicidaires, et à feuilleter un livre sur la formation de la terre néo-zélandaise. À 16h00, c’est le retour en train vers Christchurch et notre hôtel, où nous passerons la dernière nuit avant de prendre possession du motorisé tôt demain matin.

Photos et textes © Tous droits réservés 2009 – Louise Roy, Jessica Roy

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s