Nouvelle-Zélande 2009 – Jour 8 (22 novembre)

Publié le Mis à jour le

[Jour précédent] Doubtful Sound [Jour suivant]

20111029-003725.jpg

Queenstown, 22 novembre

Brrrr… nuit très froide à Te Anau malgré que nous avions mis du chauffage… Petit oubli de fermer la trappe du plafond. Il y a beaucoup de choses à fermer ou ouvrir dans ce camper à différents moments, mais d’ici la fin du voyage , on devrait faire tout ce qu’il faut sans y penser!

J’adore conduire Edgar et j’aime ben gros ses grands rétroviseurs extérieurs. Je pense sérieusement en mettre sur ma Passat au retour! Hahaha!

20111030-210646.jpg

En route, on visite la centrale hydroélectrique de Manapouri, accessible que par bateau, la plus grande de Nouvelle-Zélande. Elle se trouve au bord du West Arm du Lac Manapouri. Il s’agit d’une station hydroélectrique souterraine dont les groupes turbine-alternateur se trouvent dans une caverne creusée dans la roche à 200 mètres en –dessous de la surface du lac. Cette construction a été un véritable exploit technique. On s’y rend par un tunnel routier qui fait 2 km de long et 9 mètres de large – ses dimensions ont permis lel passage de la plus grosse machine utilisée. Pour la livraison des piliers des machines, les camions devaient parcourir le tunnel en marche arrière, ce qui pouvait prendre jusqu’à 7 heures. Vraiment impressionnant!

20111030-210921.jpg

On arrive au quai d’embarquement pour les Doubtful Sound à 7h45. Le départ est à 8h30.
L’accès au Doubtful Sound se fait par une premier trajet d’une heure quinze minutes en bateau sur le Lac Manapouri, suivi d’un trajet en bus passant par le col de Wilmot Pass vers Deep Cove d’environ 2 heures, point de départ pour notre croisière de 3 heures en catamaran.

20111030-211137.jpg
11h45 – En catamaran sur le Doubtful Sound dans le Fiordland

Le Fiordland est l’une des régions les plus humides du monde. Des courants d’air chargés d’humidité arrivent de l’Ouest après avoir parcouru la partie méridionale de l’océan et la mer de Tasmanie, et se heurtent violemment à la masse de terre élevée du Fiordland. Le temps peut évoluer et s’assombrir rapidement, mais aussi se dégager tout aussi vite pour faire place à un jour de soleil resplendissant. Et c’est ce que nous avons aujourd’hui!

Le Fiordland se trouve près d’une fracture spectaculaire dans la croûte terrestre – une frontière entre deux des plaques qui forment cette croûte, la plaque Pacifique et la plaque Indo-australienne. La faille alpine marque l’endroit où elles se rencontrent, la plaque Indo-australienne plongeant sous la plaque Pacifique. Dans cette collision, la terre de la plaque Pacifique s’est alors soulevée pour former les Alpes du Sud, la colonne vertébrale montagneuse de l’île du Sud.

20111030-211743.jpg

Le Doubtful Sound est le 2e plus grand fjord des 14 que comprend le Parc National. Il est 3 fois plus long que le Milford Sound que l’on a navigué hier. Jess et moi avons préféré le Milford… possiblement à cause de l’atmosphère mystique, du type d’embarcation.. pis y’avait moins de monde! L’entrée dans la mer de Tasmanie fut tout de même excitante… mais moins mouillante! 🙂

Retour à terre vers 16h30 et on se dirige sans tarder à Queenstown. Souper dans un chic resto dans le centre, sur la rive du lac, entouré de montagnes aux sommets enneigés… bonne bouffe, bon vin, puis pour notre camping de ce soir… je vous en reparle demain!

20111030-211856.jpg

Photos et textes © Tous droits réservés 2009 – Louise Roy, Jessica Roy

Publicités

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s