Nouvelle-Zélande 2009 – Jour 19 (3 décembre)

Publié le Mis à jour le

[Jour précédent] Raglan – Hamilton – Coromandel – Whitianga. [Jour suivant]

20111105-173158.jpg

Jour 19 – Jeudi, 3 décembre 2009

Météo: Pluie , dégagement soleil-nuage jusqu’en fin d’après-midi, pluie en soirée – 18-20° C
Distance parcourue : 240 km

Ce matin, le soleil semble vouloir faire son apparition parmi les nuages au-dessus de la baie de Raglan. Très enthousiastes, nous prévoyons un premier arrêt à l’extérieur au Bridal Veil Falls, à une quinzaine de kilomètres de notre lieu de départ. À mon avis, cette chute est de loin la plus impressionnante que nous ayons admirée. Ce simple petit ruisseau qui, avec une force et une beauté unique, tombe de 55 mètres pour se jeter dans un bassin pour poursuivre sa route ensuite, vaut bien les 260 marches que nous devons descendre (et remonter…) pour mieux l’admirer.

20111105-173553.jpg

La pluie ne tarde pas à débuter lorsque nous reprenons le chemin pour se rendre vers Thames, un petit village à l’est d’Auckland. Après avoir cassé la croûte, nous visitons la Thames School of Mines and Mineral Museum. Dans les années 1880, plusieurs écoles de mines ouvrirent pour fournir aux mineurs chercheurs d’or un enseignement pratique. Dès 1987, La ville de Thames connut une forte expansion, inondée par l’arrivée d’un nombre important de mineurs. Cependant, des méthodes intensives et beaucoup de science étaient requises pour extraire l’or de cette région, en raison des difficultés posées par le site pour extraire le minerai du quartz. Il devint donc naturel et primordial d’y baser une école en vue d’enseigner la science et l’extraction de l’or. L’École des mines de Thames fut la plus importante de sa génération et celle qui demeura fonctionnelle le plus longtemps, soit jusqu’en 1954. À noter que les écoles comme celle-ci étaient entièrement sponsorisées par le gouvernement. En 1979, le site a été ouvert au public.

La visite est très intéressante puisque plusieurs objets ancestraux gardés quasi intacts sont exposés et le guide, de par sa volubilité et ses connaissances diverses, a répondu à plusieurs de nos questions générales. Par exemple, je sais maintenant que le salaire d’une infirmière en début de carrière est d’environ 40 000$NZ/année tandis que le salaire minimum du pays est de 12,00$NZ/heure.

20111105-174213.jpg
La Nouvelle-Zélande… un pays d’ombre et lumière

Depuis Thames, nous longeons son estuaire jusqu’aux portes de Coromandel town. Selon les directives d’Alex, notre fameux GPS, nous empruntons une route goudronnée qui nous permettra d’atteindre la Mercury Bay (côte ouest). Encore une fois, la route s’avère unsealed ou plutôt, en bon québécois, en « garnotte et en bouette » avec en prime, des travaux et virages serrés sur plus de quinze kilomètres. Mais bon, Edgar, Louise et moi en avons vu des BEN pires depuis le début du voyage!

20111105-174552.jpg

Vers 17h45, nous arrivons à Whitianga, une petite ville d’environ 4000 habitants réguliers. En effet, lors de la saison estivale, ce nombre tend à augmenter à près de 20 000. Ouf… pas facile d’avoir son emplacement le long d’une jolie baie aux eaux turquoise n’est-ce pas?

Photos et textes © Tous droits réservés 2009 – Louise Roy, Jessica Roy

Publicités

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s