Jour 4 – Tour de la grande Huahine Nui

Publié le Mis à jour le

Cliquer pour agrandir.jpg

PS: Désolée de vous faire parvenir 3 jours en même temps, car 3G et wifi, – yeap – pas disponible ici à la baie de Maroe.

14 novembre – Je pense que demain je vais réveiller les coqs à 3h00 juste pour les …. (je vous laisse le choix des mots, mais soyez pas trop vulgaires… :-))

Dès 7h, après avoir avalé croissant, belle grosse mangue bien mûre et café, on va conduire Tutea et son fils à Fare. Ce dernier doit passer son examen de conduite. Il m’avoue avoir peu dormi. Ils doivent louer une voiture pour un jour pour cet examen. Alors Lolita ne sachant pas conduire, je dois ramener le camion au bercail. Non sans avoir fait le grand tour de la toute sauvage Huahine Nui pendant quelques heures.

Cliquer pour agrandir

Lolita m’accompagne et me sert de guide. Je la soupçonne de préférer m’accompagner que d’être à la maison avec le beau-fils, belle-fille et bébé… Demain et mercredi je me sauve seule, c’est sûr! En attendant de récupérer le camion, je traîne au quai pour capter quelques belles images.

du quai de Fare

Marae de Maeva

L’un des sites pré-européens les plus significatifs de Polynésie: les vestiges archéologiques de Maeva, à l’aura historique palpable. Le site a fait l’objet d’importants travaux de restauration, mais il reste beaucoup à faire pour valoriser ces vestiges.

Cliquer pour agrandir

« Les unu étaient de grandes stèles en bois, sculptées dans de longues planches plates ou arrondies, ornées d’images anthropomorphiques et zoomorphiques représentant les gardiens des ancêtres de la famille. Il s’agissait vraisemblablement de totems destinés auxtaura ou esprits gardiens d’une famille ou d’une tribu incarnés en poisson, oiseau, chien, requin… Ces unu souvent peints en couleur vive obtenue à partir de pigments naturels, étaient érigés sur le remblai interne de l’ahu et dominaient la structure. Un type de unu ne comportant aucun représentation étaient érigés sur les marae destinés aux sacrifices humains. Ils étaient placés parmi les crânes empilés des victimes sur un ahu construit à cet effet. »

sacrifice humain

Je roule doucement sur cette route panoramique sinueuse et impeccable, bordée de fleurs multicolores odorantes, de chiens errants (ou peut-être pas), de poules, de crabes qui se sauvent toujours de côté… Belle façon de ne pas perdre la face! 🙂

Cliquer pour agrandir

Nous arrivons à un belvédère qui permet une vue imprenable sur Huahine Iti et la baie de Maroe (où je suis hébergée), et une vue de profil de la bite à Hiro (ça semble très important pour les polynésiens car même Marilène, où je serai hébergée à Moorea mercredi, a téléphoné ici pour me parler et me dire de dire à Lolita d’ABSOLUMENT me montrer la bite d’Hiro sous tous ses angles… – OK, d’accord, je vais lui dire!. Bon là, je pense bien l’avoir assez vue…!! (Wooooo, encore une frousse!! Au moment où j’écris ces derniers mots, un lézard jaune est tombé sur mon iPad directement de l’arbre sous lequel je me trouve!! Pis zut, j’avais pas ma caméra. Je me suis levée d’un bond et il a fuit…ou peut-être est-ce moi!

Cliquer pour agrandir

Nous avons visité les anguilles sacrées… ouais, de sacrées anguilles! :-)). Ces bestioles, j’arrive pas à les trouver sympatiques, j’en ai un profond dégoût. Pendant ce temps, Lolita est au téléphone avec Marilène qui veut me parler cette fois-ci pour savoir mon heure d’arrivée à Moorea (qu’elle connait déjà) et mon jour et heure de départ ( qu’elle connait déjà également). De vraies Germaines les Polynésiennes.

Cliquer pour agrandir

La légende raconte qu’une jeune fille devait marier une anguille et les gens s’y sont opposés, cette fille avait les yeux bleues, elle est morte de chagrin et maintenant ces anguilles ont les yeux bleus. Pour les yeux bleus, c’est vrai! Nous visitons également d’une ferme perlière.

Lolita prendra le même vol que moi sur Moorea mercredi, plutôt que prendre un vol sur Tahiti sans escale une heure plus tôt pour rejoindre ses enfants. Je vous soumets un extrait d’un texte de mon guide sur Tahiti de Lonely Planet qui vous aidera à comprendre un peu mieux cette culture germainique.

… Autre aspect de la culture polynésienne qui déroute les Occidentaux: le système familial polynésien. « Système », le mot n’est pas trop fort pour qualifier des relations très complexes, étroites, parfois étouffantes, à la limite du carcan, qui lient tous les membres de la famille, au sens de « famille élargie », que l’on appelle les fetii.(…) La religion joue un rôle social important. L’influence des églises, notamment prostestantes, est très importante dans la vie des Polynésiens. Sur certaines îles peu peuplées, les messes et les célébrations constituent la seule « distraction ».

Cliquer pour agrandir

Et c’est le cas de Lolita… Après seulement trois jours, j’ai l’impression de connaître toute sa vie. Elle parle beaucoup, j’essaie d’écouter tout autant. Je leur ai offert de garder pour les deux prochains jours la voiture de location utilisée pour l’examen de Naea. Ça compensera l’essence utilisée pour faire mon tour des deux îles et leur éviter de retourner avec deux véhicules à Fare. Lolita toute contente me dit:

Ah parfait! Je vais voir ce que l’on peut faire ensemble demain.
Non Lolita! Tu as été suffisamment généreuse de ton temps, j’en prendrai pas davantage. Demain et mercredi, je souhaite voyager en solo. J’en ai besoin.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Jour 4 – Tour de la grande Huahine Nui »

    Isabelle a dit:
    16 novembre 2011 à 10 h 48 min

    Ça a l’air d’être un périple mémorable! J’adore ta photo avec l’étoile de Michael Jackson… Un must!

    Et ton histoire du lézard jaune un peu trop aventurier… Mourant! Moi non plus, je trouve que la fleur ne sent rien, tu nous raconteras ça à ton retour, avec force photos et descriptions.

    Et pour les Germaine… Mets ton pied à terre! 😉

    Bon voyage et merci de le partager avec nous! xx

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 57 min

      Isabelle R. ou Isabelle P.? Anyway, merci à toutes deux! Haha! Je reviens bientôt avec texte sur Germaine!
      Bisous,
      Louise

      J'aime

    Jean-Paul a dit:
    16 novembre 2011 à 9 h 55 min

    Bonjour ma grande soeur,

    Je suis heureux que tu profites de ton voyage et du chant des coqs, que tu égorgerais, j’en suis presque sür.

    Probablement qu’il fait plus chaud qu’ici, environ 11-12 le jour présentement, mais on annonce du refroidissement bientot!
    Jean-Paul

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 59 min

      Je t’envie presque… Très chaud ici. Heureusement, il y a des nuages çi et là. Et malgré toute ma prudence, j’ai une peau de crustacés bouilli! Hahaha!
      Ta grande soeur,
      Lue xxx

      J'aime

    Pierre-Yves a dit:
    16 novembre 2011 à 9 h 54 min

    Bonjour Louise.

    Super voyage et surtout super blog… Texte, photo, montage…
    Je reconnais Louise dans sa quête du travail très bien fait !

    Bisous

    Pierre-Yves

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 55 min

      Allo Umido,
      Ici WiFi fontionnel, beau vent , ben des belles voiles un peu partout autour de Moorea, bonne bière, très bonne bière Hinano.
      Nana,
      Louise xx

      J'aime

    Monique L. a dit:
    16 novembre 2011 à 7 h 34 min

    Juste un mot WOW. Pour les photos, tes textes, tes aventures avec les crabes, les anguilles, le meurtre insensé du poission pris avec de la chair de poule, le cri inhumain du chien (au fait, pourquoi criait-il celui-là j’ai pas compris, par solidarité animale ?).

    Bon, la fleur sentait rien, j’attendrai ton retour que tu me dises.

    Pour les Germaines, ouais, on repassera. La partie de ton texte de ta rencontre avec ta tante m’a touchée.

    Merci de me faire partager toutes ces belles aventures avec ta belle plume. Tes photos sont super et je profite de tes photos, tes textes bref, de ton voyage (gratos pour moi) avec ravissement.

    Merci mon amie.

    Monique

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 49 min

      Allo Monique,
      Je vous reviens dans mon prochain texte concernant ma rencontre avec Marilène. J’essaiai d’écrire ce soir… Ben occupée. Merci de ton mot…ça fait toujours plaisir!
      Nana,
      Louise xx

      J'aime

    Bertrand Houle a dit:
    15 novembre 2011 à 23 h 27 min

    Resalut Louise!

    Tu trouveras mon commentaire au jour deux de ton journal. C’est en me familiarisant avec la façon

    de laisser un commentaire que j’ai laissé mon com. sur une autre journée.

    Ici il est déjà 23h30 et je veux suivre le cours de Mun Fong à St-Lambert demain matin.

    Bye! je m’en vais me coucher et au plaisir de te lire à nouveau.

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 46 min

      Allo Bertrand,
      Essaie pas de me baver avec ton cour de tai chi… Je viens de faire un enchaînement au bord de la mer sur l’île de Moorea juste en face de Tahiti…avec coucher de soleil…
      Bisous bye bye
      Louise

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s