Jour 5 – En toute liberté pour un safari photo!

Publié le Mis à jour le

Coucher de soleil sur Fare

Mardi, 15 novembre – Baie de Maroe – Ce matin, Tutea se joint à Lolita et moi pour le p’tit déjeuner. Il prend un réel plaisir à nos conversations politiques, économiques et même philosophiques, – et moi de même. Il est cultivé et très ouvert d’esprit. Ces polynésiens, tahitiens de souche, maohis, souhaitent majoritairement l’indépendance de la Polynésie, mais de toute évidence, ils sont bien loin des conditions gagnantes.

Ce matin, Tutea doit retourner la voiture de location. Maintenant que le fils a réussi son examen hier et peut conduire, j’avais pris pour acquis que le fils conduirait la voiture de location et Tutea, le camion, et que j’allais monter avec eux pour aller louer une voiture au village jusqu’à mon départ demain après-midi.

7h15 – Louise, nous sommes prêts à partir!
OK, j’arrive! Avec qui je monte, Naea ou toi?
Hey, c’est toi qui ramène le camion. Naea ne vient pas!

Et sur ce ton, ça sonnait genre:

Hey femme, toé conduis truck, moé conduis char, toé pas discuter!

Hahaha! Oui, je romance un ti-peu, mais pas tant que cela. Ici en Polynésie, la femme est TRÈS maternante, et l’homme… bien, il se sent très supérieur, alors que c’est souvent la femme qui pourvoie à tout. Une femme sur 4 en Polynésie est victime de violence physique, psychologique et/ou économique au cours de sa vie. Et ici ce n’est pas le procureur général qui porte plainte.

Cliquer pour agrandir

8h – Me voilà en possession de ma petite GM et je dois trouver un endroit où obtenir un signal WiFi car j’ai très hâte de publier mes textes. Je me retrouve donc au Pearl TreeHouse, tout nouveau complexe hôtelier à Fare détenu par le propriétaire de la ferme perlière, il est américain vivant en Polynésie depuis des années et marié à une Polynésienne. Regardez la photo ci-dessous… Pas facile d’y passer deux heures à travailler sur ce blogue… et sous cette chaleur!!! Soupir…

Pearl Treehouse - Cliquer pour agrandir

Je refais le tour des deux îles en après-midi pour profiter de tous ces effets d’ombres et lumières, alors que quelques nuages se pointent, me protégeant un peu du soleil. Difficile de faire de belles images avec trop de lumière. Pour vous donnez une idée de l’intensité du soleil ressentie sur la peau, imaginez sortir une dinde du four alors qu’il est à « broil ». Pourquoi une dinde? Parce que c’est lourd, donc plus long à sortir. 🙂

Cliquer pour agrandir

Je quitte la route principale pour emprunter la moindre petite route de sable ou de terre pour découvrir tantôt une culture de concombre, tantôt d’ananas, un accès au lagon et il y a toujours ces odeurs, ces parfums qui vous enveloppent… envoûtantes fleurs de tiare tahiti… Beaucoup de culture ont des polyuréthanes couvrant le sol pour limiter l’invasion des crabes et des mauvaises herbes.

Cliquer pour agrandir

Les polynésiens enterrent leurs morts sur leur propre terrain. Si ce dernier est petit, le tombeau au sol sera collé sur la maison. Il n’y a donc pas de « cimetière commun » comme nous les connaissons. NB – Il semble que ce ne soit plus permis d’enterrer ses morts sur son terrain.

Voici la cuisine à « aire ouverte » de mes hôtes et l’endroit où je m’installe pour écrire.

Cliquer pour agrandir.jpg

Au dîner (souper pour nous), Tutea me demande:

Connais-tu Marilène là où tu seras hébergée à Moorea à compter de demain?
– (Hum… Je le vois venir). Non, sauf pour lui avoir parlé au téléphone et avoir constaté qu’elle était une MÉGA Germaine. 🙂 Et j’explique ce qu’est une Germaine… Nous sommes assez intimes pour cela.
Ah, parfait! Je vois que tu as tout compris. Et nous tu sais, on a bien compris qu’il ne faut pas te dire où aller, et quoi faire, et que c’est ton voyage! Alors dis-le à Marilène dès ton arrivée car elle risque de te suivre jusqu’à l’Île de Pâques! Mais elle a un grand coeur et n’est pas rancunière. Alors ne te fais pas de soucis.. Hahaha! À suivre dès demain!

Je vous laisse sur cette image un peu choquante – de beauté! Prise du même endroit où je m’installe pour écrire. Oui,…. ben fatiguant!

Cliquer pour agrandir

Publicités

4 réflexions au sujet de « Jour 5 – En toute liberté pour un safari photo! »

    Bertrand Houle a dit:
    18 novembre 2011 à 20 h 05 min

    Salut Louise,

    Si tu crève de chaleur comme une dinde qu’on sort du four, ici, aujourd’hui 18 novembre,
    on se sent plus comme une dinde qu’on sort du congélateur. Il a même neigé un ‘ti peu, juste
    pour blanchir légèrement le sol. Merci de gaver nos yeux de toute cette beauté.
    Take care et reviens nous en forme. Et un bon vendredi j’irai dérouiller mon épée en ta compagnie.
    Bye et mille et un bisous. XXX

    J'aime

    monicratmonic ratelle a dit:
    18 novembre 2011 à 12 h 59 min

    Bonjour Louise ! Je te lis pendant mon heure de lunch au bureau et si je me ferme bien les yeux, bien bien fermés… je peux m’imaginer là-bas !

    J'aime

    Marie-Paule Deschênes a dit:
    16 novembre 2011 à 18 h 59 min

    Bonjour belle voyageuse,

    En effet ça doit être  » ben fatiguant  » , les tahitiens n’ont pas besoin de leur imagination avec de tels paysages.

    Merci pour ces messages bien colorés, tes paroles sont pleines d’images et de fraîcheur.
    Ici, l’automne se fait attendre, nous avons goûté à un beau 18 degrés à l’ombre, un record de 1959. C’est sûr que ça vaut pas la chaleur de Tahiti !! Allez ! Amuse-toi bien, à bientôt, (sur le web, je veux dire)

    Marie-Paule

    J'aime

      Louise Roy a répondu:
      17 novembre 2011 à 23 h 43 min

      Iaorana Marie-Paule,
      Merci pour tes gentils mots rafraíchissants… ça fait du bien car ici pas de climatisation! Hahaha! Je reviens de faire un bel enchaînement sur le bord de la mer sur l’île de Moorea, avec Tahiti tout juste en face au coucher du soleil. J’ai bien pensé à vous!
      Nana,
      Louise xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s