Publié dans Polynésie française 2011, Tahiti

Jour 9 – Enfin tante Hélène et son Monastère

Moorea

Samedi, 19 novembre – 6h30 – Douche prise ( ici au moins 2 fois par jour si on se sauce pas dans le lagon, sans oublier de se rincer), valise bouclée, je vais rejoindre mes hôtes à la cuisine. Ah! J’ai congé d’aide à la préparation du p’tit déjeuner ce matin, il me reste qu’à servir le café. En Polynésie, les petits déjeuners sont copieux pas à peu près. Ce matin, Marilyène et Pierrot mangent un gros steak sur lequel trône un oeuf miroir, autre matin – poisson et riz, etc. Et pour dessert, un gros bol de fruits frais baignant dans un yaourt… + du pain grillé… + des confitures + du gâteau, +++! Malgré l’insistance de mes différents hôtes, je n’ai pas mangé poisson, steak, poulet au p’tit déjeuner… pas capable.

Avec mes hôtes de Moorea, Pierrot (88 ans) et Marilène (64 ans)

7h50 – C’est le moment des adieux. Pierrot m’offre un collier de coquillages, une coutume encore très présente chez les natifs et les anciens demis. Je suis émue, très attachant ce Pierrot… 88 ans. À notre arrivée au port, Cécile y est déjà. Marilène et Cécile me présentent à tous ceux et celles qu’elles connaissent… et elles en connaissent des gens. Elles me présentent comme étant la nièce de Mère Hélène du Monastère que tous semble connaître et grandement respectée. Et finalement les adieux à Marilène… après ses nombreuses recommandations.

Cliquer pour agrandir

Que 35 minutes de belle navigation et nous voilà à Papeete. Ça y est, j’y suis à Tahiti. J’appelle Avis pour qu’ils viennent nous prendre au quai, car ils semblent avoir oublié ma réservation. Après les formalités d’usage, ma passagère Cécile me guide dans les rues animées, quasi congestionnées, de Papeete pour se rendre au monastère, située en montagne dans la commune de Panaauia. On s’arrête dans un petit snack juste avant d’arriver pour manger une bouchée. Je m’informe également au Carrefour commercial chez Vini (carte SIM), car le 3G ne fonctionne pas sur mon iPhone.

Cliquer pour agrandir

Le monde est très petit. Au moment où nous quittons le snack, nous croisons un homme que Cécile connait. Elle me le présente, Max… un juge à la retraite. Tout heureux, il me dit – « Ah, c’est toi la nièce. J’arrive du Monastère et soeur Hélène t’attend depuis un moment et elle était désolée de ne pouvoir nous présenter; alors voilà qui est fait!« . Il est lui aussi accompagné d’une québécoise en séjour ici pour quelques semaines.

Cliquer pour agrandir - Monastère des Clarisses

11h30 – J’arrive enfin au monastère, niché tout en haut de la montagne, avec la vue sur Moorea et le Pacifique. Cécile va sonner à l’accueil et tante Hélène apparait encore toute enjouée, riante et tellement accueillante. On débarque les bagages et la douzaine d’ananas donnés par Marilène. Ma tante me conduit à ma chambre privée avec salle de bain. Le site est tout simplement MAGNIFIQUE.

Monastère des Clarisses

J’ai peine à croire que je suis là – chez-elle, et encore plus à comprendre pourquoi cela me touche autant. Je l’ai peu connue dans ma jeunesse et ne l’ai pas vue, ni eu de contact avec elle depuis près de 30 ans. On se donne rendez-vous à 15h pour jaser. Elle est dans une communauté contemplative qui prie et chante plusieurs heures par jour.

Je m’installe dans ma chambre et me repose un peu. Enfin 15h… Ai-je dit déjà à quel point je suis contente? On s’installe sur un banc quelques minutes et nous allons marcher sur leur domaine. Deux heures de jasette continue et de rires! Deux heures de pur bonheur! Elle ressemble tellement à Papa! Non, n’y comptez pas, je vous raconterai pas nos conversations…, sauf que…

Tante Hélène et moi-Cliquer pour agrandir
Céline avait un peu de misère à cadrer. 🙂

Certains secteurs de coraux sont pourris, donc les poissons de ces secteurs ne doivent pas être pêchés, car contaminés, mais certains pêcheurs sont tentés de tricher…. Bref, elles reçoivent des poissons, qu’elles mangent et toutes les religieuses se retrouvent très intoxiquées, sauf tante Hélène! Étant dans l’impossibilité de transporter 12 nonnes à l’hôpital, le médecin est demandé sur place, et peu à peu les soeurs se rétablissent. Mais tout au long de son récit enrobé de gestes et détails, tante Hélène est étouffée de rires à en pleurer!

Ouais… belle charité chrétienne ça matante!. Et en voilà deux étouffées de rires! Et elle d’ajouter: C’était vraiment pas drôle sur le coup, mais après…. 🙂

Je soupe avec Cécile, Florence ( une native de l’île de Raiatea – près de Huahine) et Mado, une demie de Moorea. Elles sont toutes là pour la réunion de demain pour l’élection d’un nouveau conseil d’administration de la Fraternité catholique (fondée par le Monastère). Il y a une cinquantaine de personnes dans ce groupe qui, selon tante Hélène, s’agrandit rapidement… au même rythme que la détresse humaine.

Cliquer pour agrandir

Ma chambre, très confortable, est juste à côté de la chapelle. Les religieuses y chantent plusieurs fois par jour. Quelles voix angéliques… ça vous donnent des ailes!

Et je pense à ma belle-soeur Sylvie, dont c’est l’anniversaire, et lui envoie tous ces chants divins pour une guérison tant méritée!

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

8 commentaires sur « Jour 9 – Enfin tante Hélène et son Monastère »

  1. Bonjour Louise,
    Tu as raison de souligner que Tante Hélène ressemble beaucoup à ton père !
    C’est un vrai paradis ce monastère !
    Si ce n’est les chants divins, juste la charmante pensée que tu as eue pour Sylvie, a due lui faire un bien énorme !
    Tu dois vouloir que le temps s’arrête j’imagine !
    Monic xx

    J'aime

  2. Bonjour Louise, c’est très touchant cette rencontre avec ta tante. Merci pour ces beaux témoignages, les paysages, les parfums et les chants des religieuses.

    Je te souhaite encore de belles expériences au cours de ton voyage.

    Johane

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s