Les cousins!

Publié le Mis à jour le

8h30 (heure de Paris). Arrivée à l’aéroport Charles-de -Gaulle. Je me dirige sans attendre au Terminal 1 pour ma correspondance vers le Sri Lanka. Ce terminal comporte plusieurs étages et est circulaire… Il est donc facile de tourner en rond après une nuit blanche. Je dois trouver le comptoir approprié pour obtenir ma carte d’embarquement.

Trois demandes d’informations = trois fausses réponses… Ça fait du bien de marcher quelques kilomètres avec 10 kilos sur le dos après un long vol. Oui bon, je blague un peu. Malgré que j’aie pris soin de camoufler mon identité (en parlant à la française), je fus débusquée par deux cousins…

Bon matin! Pourriez-vous m’indiquer le comptoir pour obtenir ma carte d’embarquement pour Colombo?

Vous zzzzzêtes du Canada?

(soupir) Oui… en fait, du Québec.

Oui, oui, je sais! J’ai des cousins au Québec.

Tous les Français ont des cousins au Québec.. (J’aurais dû me taire)

Oui, oui, je sais! J’y suis allé au Québec! Et il me regarde droit dans les yeux: Nous sommes cousins!

… Probablement.. Et il m’indique où me rendre pour ma carte d’embarquement. Première fausse information.

J’accoste donc un autre membre du personnel de l’aéroport à un comptoir d’enregistrement de bagages.

Bonjour! Pourriez-vous m’indiquer le comptoir pour obtenir ma carte d’embarquement pour Colombo?

Un moment je vérifie… Vous zzzzêtes du Québec?

Bon, pas moyen de passer incognito malgré mes efforts linguistiques!

Hahaha, j’adooore votre accent!. Et il m’indique où me rendre pour ma carte d’embarquement. Deuxième fausse information.

Je repère un employé d’origine étrangère. Il ne devrait pas être perturbé par mon accent, ni tenter de me trouver de la parenté. Peut-être est-ce moi qui ai de la difficulté à comprendre l’accent français? Non-non-non… 3e fausse information!

J’aperçois un kiosque avec un gros  » i  » pour – information. Je m’adresse à la jeune femme:

Bonjour! Je cherche le comptoir pour obtenir ma carte d’embarquement pour Colombo. Trois de vos collègues m’ont dirigée à différents endroits, sauf le bon. Êtes-vous en mesure de me diriger vers le bon endroit?

Oui, bien sûr! Et elle me donne les indications.

Êtes-vous vraiment certaine que c’est là? Car vos collègues étaient VRAIMENT convaincants. Un peu vexée, elle me répond:

Je suis le « i » information. C’est mon travail d’avoir les bonnes réponses à toutes les questions. Elle m’a convaincue!

Mon vol sur Colombo s’est bien déroulu, à part d’avoir été dans l’impossibilité de dormir à cause d’un abruti – québécois – assis derrière moi qui gigotait sans cesse, donnait des coups de pied dans mon siège, tirait ou poussait sur mon dossier, pressait tellement fort sur l’écran tactile de la télé que mon dossier en sursautait. Bien sûr, je lui en ai parlé dès la première heure de vol, mais sans succès.

20121213-151634.jpg

Raoul, chauffeur de taxi et employé de Janaka, m’attends à la sortie des douanes. Sourire sincère et chaleureux, il me tend la main; je le trouve déjà sympatique. Une question à régler immédiatement: non, je ne conduirai pas au Sri Lanka, tout simplement parce que je tiens à la vie!

Deux heures trente de route et nous arrivons à Galle. Raoul serpente dans les rues animées, mi-pavées et sans trottoir, à travers les tuk-tuks, les vélos, piétons, camions, autobous et les vaches. Ma première vision à travers ma grande fatigue, en est une d’une – extrême – pauvreté. Des traces du tsunami sont encore bien présentes.

Et ma première impression est: qu’est-ce que je fais ici? Le contraste est foudroyant et bouleversant à la fois. Nous arrivons chez Janaka qui m’acceuille d’un gros ‘hug’ chaleureux. Il m’offre à déjeuner, ce que je refuse car j’ai besoin de dormir, j’ai besoin d’étendre mon corps à plat. Je rencontre brièvement 3-4 bénévoles de différents pays et enfin, on me conduit à ma chambre. Elle est confortable et spacieuse, ainsi que la salle de bain. Nous verrons les différentes formalités de mon séjour en soirée.

20121213-160338.jpg

Après 2 heures de sieste, je descends manger 2 petites bananes et une mangue et je remonte pour m’installer à ma terrasse. Bon moyen pour observer mon environnement pour les prochains 30 jours, un environnement plein de vie, d’oiseaux – perroquets, de cris d’animaux que je ne voie pas et au moment où j’écris ce texte, je pense qu’il y a un singe qui se promène sur mon toit.

Vous avez reçu par erreur un post qui contient un lien vers une photo. Au lieu d’insérer une photo dans mon texte, j’ai publié une photo – donc, envoi à tous! Désolée… effet du décalage horaire. Je retourne au lit pour une 2e sieste avant le souper.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Les cousins! »

    Élaine Proulx a dit:
    26 décembre 2012 à 19 h 54 min

    Bonjour Louise,

    Ben oui je suis timide!!!

    Le partage de ton quotidien au Sri Lanka me touche profondément. C’est un rêve que je caresse de vivre une mission humanitaire. Merci pour le partage de tes sentiments, tes questionnements, tes constatations dans une grande franchise. Les besoins fondamentales pour un être humain sont très difficilement comblés dans les conditions de ces orphelinats. J’ai une grande frustration quand je constate la corruption à travers le monde à tout les niveaux et je suis profondément convaincu que nous pourrions éviter pleins de drames dans une plus grande prise de conscience des enjeux planétaires, chaque jour de ma vie est consacré à faire des petits pas de plus pour développer une abondance pour tous.

    Merci pour cette action Louise, qui embellit le quotidien de ces enfants qui sont l’avenir de demain.

    Elaine xx :))

    J'aime

      Louise a répondu:
      27 décembre 2012 à 8 h 35 min

      Toi timide?? Hey que c’est long avant de connaître quelqu’un. Mais chère cousine, j’ai un tout petit peu de difficulté à croire cela ! Hahaha! Je te suis bien dans tous ces petits pas, même si parfois j’ai l’impression de faire quelques petits pas derrière… pour retrouver l’équilibre. Alors continue de rêver Élaine, c’est ainsi que l’on réalise nos rêves. Affections et bisous à Réjean et aux filles. xxxx

      J'aime

    Pierre-Yves Ste-Marie a dit:
    14 décembre 2012 à 20 h 39 min

    Bonjour Louise,

    Que de beaux souvenirs avec cet aéroport. Oui, c’est grand et circulaire. Mais on finit par s’y faire. Bonne continuation de cette longue route. C’est vraiment un voyage magnifique que tu entreprends et profites-en bien. Bisous, Mireille et Pierre-Yves

    J'aime

    monicrat a dit:
    14 décembre 2012 à 10 h 07 min

    Merci de partager… cela donne l’impression d’y être zzzzaussi ;o) xx

    J'aime

    Claude Proulx a dit:
    14 décembre 2012 à 5 h 24 min

    Bonjour Louise merci pour tout les détails de ton voyage tu es une vraie pro.
    Nous te suivons avec intéret.
    Fait attention aux serpents et bonne continuité.
    Bravo nous sommes fiers de toi.

    Anita et Claude xxooxx

    J'aime

    Louise a répondu:
    14 décembre 2012 à 4 h 26 min

    Merci Lucie, Elaine, Isabelle, Rémi et Diane de vos encouragements! Bisous xxxxx

    J'aime

    Isabelle a dit:
    14 décembre 2012 à 3 h 44 min

    Contente de voir que tu es arrivée à destination. J’attends la suite avec impatience. A+

    J'aime

      remi roy a dit:
      14 décembre 2012 à 4 h 16 min

      Wein ,c’est assez hot ça! On pense a toi bonne chance,bisou remi diane

      J'aime

    Elaine Proulx a dit:
    13 décembre 2012 à 9 h 09 min

    Merci Louise de partager tes passions de voyages, en te souhaitant de belles découvertes!!

    Au plaisir de suivre ton quotidien!

    J'aime

    Lucie Proulx a dit:
    13 décembre 2012 à 8 h 49 min

    Ahahah lolllllll j’aime bien te lire ,tu me fais rire ,repose toi bien et j’ai bien hâte de te relire .Bye bye

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s