Jour 1 – Après deux siestes

Publié le Mis à jour le

Le soleil se couche à 17h56 et le crépuscule ne veille pas tard non plus – à 18h30, c’est la nuit qui débute sa journée.

Les prières projetées par des haut-parleurs, de différents endroits dans la ville, débutent au coucher du soleil. Elles m’ont sortie des limbes de ma 2e sieste, éveil confus où l’on se demande où suis-je, quel jour sommes-nous? Le souper est servi à 20h – – la faim me tenaille. J’ai hâte à mon premier vrai repas sri-lankais. Quoi que l’on nous ait servi un riz-curry dans l’avion, ces repas sont rarement une référence de la cuisine locale.

À l’enregistrement vers Colombo, il y avait une présence sri-lankaise dominante dans la filée. Plusieurs quittaient des proches, des enfants. J’ai assisté à la séparation interminable d’une mère et sa fille. La mère avançait péniblement dans cette longue et lente ligne d’attente, ne quittant pas sa fille des yeux, sauf de courts instants pour éponger ses larmes intarissables.

Pendant quelques minutes, je fus placée dans le champ de vision entre la mère et la fille. J’ai croisé le regard de la mère à quelques reprises. Il était difficile de ne pas lui retourner le reflet d’un peu de sa douleur, tant elle était immense. J’eus la pensée que la dernière image que la fille aurait de sa mère serait celle d’un visage aimant déformée par les pleurs.

J’aurai mes instructions de travail que demain matin, car Janaka a dû quitter pour une urgence.

20121214-045506.jpg
Vous constatez que la sécurité dans ma chambre est pleinement assurée avec ce type de barrure, et sans oublier ce chien – que je baptise dès à présent ‘le chien’ – venu s’installer au pied de ma porte quelques minutes après mon arrivée. Lorsque je suis descendue pour le souper, un autre chien noir s’est approché de moi à toute vitesse, mais ‘le chien’ s’est interposé entre nous et a grogné à l’intention du chien noir. Étrange n’est-ce pas? Quelques instants après mon retour à ma chambre (3e étage), ‘le chien’ revenait s’installer en haut des marches près de ma porte. Il semble y passer la nuit, car il y a quelques minutes, il a jappé avec beaucoup de convictions contre quelqu’un ou quelque chose… Bon chien, ‘le chien’!

20121214-045544.jpg

Ici, il est 5h15. J’ai dormi 6 heures, ce qui est excellent avec mes deux autres siestes de la veille. C’est un peu mêlant, je ne sais trop si je suis la veille, aujourd’hui ou demain, mais je me sens en pleine forme pour aller à la rencontre des Sri Lankais, circuler dans Galle et débuter ma première journée de volontariat dans quelques heures.

PS: Joyeuse anniversaire à Monique Ratelle! XXX

Publicités

9 réflexions au sujet de « Jour 1 – Après deux siestes »

    Stéphanie a dit:
    21 décembre 2012 à 3 h 29 min

    Salut Louise, Marie vient d’arriver à Miami et me dit qu’elle te suis depuis le début de ton périple… je viens de m’inscrire…et j’ai hâte de te lire moi aussi. a bientôt ma chère.

    J'aime

      Louise a répondu:
      21 décembre 2012 à 6 h 27 min

      Salut Stépanie,
      Heureuse de te présence sur ce blog et bien hâte d’avoir ton feedback!
      Mes amitiés,
      xxxx

      J'aime

    Isabelle Roy a dit:
    15 décembre 2012 à 9 h 03 min

    Quel moment poignant, être témoin d’une telle séparation…
    Flatte « le chien » pour moi, bon chien! Curieux comportement, il faut croire qu’il t’a adoptée! 😉

    J'aime

    monicrat a dit:
    15 décembre 2012 à 7 h 02 min

    Ah ben toi ! Tu es au Sri Lanka et tu penses à me souhaiter Bonne Fête !!! Je t’adore !! lolllll Merci Louise Je t’embrasse xxxxx

    J'aime

    Roger Larin a dit:
    14 décembre 2012 à 20 h 02 min

    Bonjour Louise,
    J’ai bien pensé à toi à Charles-de-Gaulle avant hier. Je suis content de te suivre par cette voie de communication. Je vois et suis rassuré que ta sécurité soit grandement « assurée » grâce au bâton et à « le chien »; te connaissant je sais bien que tu trouveras satisfaction pour tes besoins de nourriture…
    Parlant de nourriture, nous trouverons tous, toi là-bas et nous ici qui te suivons, une nourriture, pour notre esprit, aux saveurs bien humaines… Merci pour ta générosité.
    Bonne poursuite.
    Roger

    J'aime

    Marie. Beauvais a dit:
    14 décembre 2012 à 17 h 23 min

    Un vrai roman captivant, je ris, je suis touchée, j’ai hâte de lire « ta première vraie journée « .
    Merci de prendre le temps de nous faire partager ta magnifique expérience !

    J'aime

      Louise a répondu:
      14 décembre 2012 à 18 h 27 min

      Hello Marie! N’est-ce que c’est bien plus captivant que de suivre les alertes immobilières?? Hahaha! À bientôt!

      J'aime

    cl.ratelle a dit:
    14 décembre 2012 à 16 h 38 min

    Bonjour Louise je ne sais pas si le message va se rendre mais je te souhaite de bons moments et de rencontrer des gens différents et intéressants À bientôt

    Simon Roy

    Envoyé de mon iPhone 4

    J'aime

      Louise a répondu:
      14 décembre 2012 à 18 h 24 min

      Bien sûr, mon cher frère, ton courriel m’est parvenu. Et j’en suis très heureuse. Et continue de pratiquer! Bisous xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s