Jour 17 – Ce ne sera plus jamais loin

Publié le Mis à jour le

20121229-220910.jpg

Vous m’inspirez tant dans vos commentaires, vous tous sans exception. J’ai l’impression d’être en thérapie! Je répondais au commentaire de Jean-Baptiste, ce ne sera plus jamais loin ce qui se passe ailleurs. Et je ne fais pas référence ici à la distance physique, mais plutôt à la distance de l’indifférence, de ma propre indifférence.

Et Roger, mon beau-frère, qui me faisait part de ses différents « je savais« , qui l’amène à se repositionner sur ses engagements personnels, m’entraînant ainsi dans son sillon de réflexions.

Hey, c’est week-end pour moi. Hier soir, les asiatiques ont fêté fort et tard pas à peu près. Ils avaient acheté du rhum en ville… ouille, ouille. Plusieurs d’entre eux devaient quitter ce matin à 5h pour aller à Kandy; seulement deux étaient au poste. Le bus de Janaka est venu inutilement, alors les deux courageux furent conduits à la gare et se rendront à Kandy en train… plutôt qu’en bus de luxe climatisé!

20121230-160227.jpg
Trente minutes de tai chi sous un soleil de plomb au parc, ça vous remets d’a_plomb! 🙂 Il y a deux jours, un homme du quartier me voyant faire des photos, m’arrête brusquement et me pointe vivement quelque chose que je dois photographier…il s’agit d’un monitor. Nous échangeons brièvement quelques mots.

20121230-162202.jpg
Aujourd’hui, au retour de mon tai chi, il m’arrête à nouveau, mais cette fois pour m’inviter à entrer chez-lui et me présenter à toute la famille Godage: sa femme et ses deux filles; la plus jeune -Angali, que j’ai prise en photo un peu plus tôt, me prend le portrait avec sa petite caméra. Il s’appelle Lil. Sa femme me prépare une limonade à la lime – de leur arbre, mais je réalise après la première gorgée que je dois éviter de boire des jus non préparés avec de l’eau en bouteille. C’est donc avec un peu de gêne que je quitte après 15 minutes de jasette ardue, sans avoir bu ma limonade.

20121230-160337.jpg
Je ne prends pas le temps de luncher et je file en ville pour remplir mon engagement de faire imprimer les photos du party de Noël chez les elders. Je m’y rends en bus, le Fudji film est situé juste en face du terminus. J’avais noté mes numéros de photos, je les passe en revue avec le technicien qui les copie sur son ordinateur. Je devrai passer prendre les photos dans une heure. Le centre-ville est très animé en ce samedi après-midi. Tout se vend sur les trottoirs.

20121230-160811.jpg
Un met populaire est l’arachide rôtie avec épices secrètes dans une cantine ambulante. Je m’en achète un petit sac pour 50 roupies… je pense qu’un Sri Lankais aurait payé 20 roupies, mais bon, c’est DIVINEMENT bon! 🙂 Les vendeurs offrent leur marchandise, sans toutefois être trop insistants.

20121230-161112.jpg
La mendicité est visible, sans dire très présente, car les autorités ne souhaitent pas qu’elle soit encouragée par les dons des touristes. Suite au tsunami, un rempart a été construit ainsi qu’une promenade le long de cette baie sur l’océan indien.

20121230-161948.jpg
Soirée tranquille avec Allison et Maya sur ma terrasse. Le dîner est tout simplement excellent, toujours plus de plats le samedi soir…. et on nous gâte avec un dessert. Puis les asiatiques? Me semble qu’il en manque plusieurs? Au lit, à ce qu’il paraît! Parfait, nous pourrons tous mieux dormir ce soir. Depuis leur arrivée, avec chacun un iPhone et un iPad ou un laptop, le réseau wifi de Janaka ne fournit plus. Trop d’abonnés! 🙂 Ce qui explique mon retard à vous faire parvenir ce post. Je dois utiliser mon iPhone comme modem et ce soir, ma carte SIM est à sec. Je pourrai faire recharger demain matin seulement.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Jour 17 – Ce ne sera plus jamais loin »

    Denis Martin a dit:
    31 décembre 2012 à 6 h 06 min

    Bonjour Louise, Moi et Guylaine on te suit a tout les jours sur ton blog et on trouve cela très intéressant. A chaque fois que je lis tes expériences journalières cela me rappel ma propre expérience quand je suis allé travaillé en Égypte 6 mois en 2004. Même avec l’entrainement et une semaine d’introduction à la culture Arabe et Juive, ce fut un choc culturel quand je suis arrivé sur la terre de Moise mais qui fût très enrichissant au point de vue personnel. On a déjà hâte moi et Guylaine de lire ton prochain blog. A + Louise…

    J'aime

      Louise a répondu:
      31 décembre 2012 à 12 h 51 min

      Héhé, bonjour à vous deux,
      Je ne vous savais pas là à suivre mon blog. Belle surprise! Je vous souhaite plein de belles expériences pour 2013, plein de beaux petits chiens et… l’AMOUR!
      Bisous xxx

      J'aime

    Marie-Paule a dit:
    31 décembre 2012 à 1 h 04 min

    Bonjour Louise,

    Chaque jour je te lis avec respect et admiration. Tu as un talent extraordinaire d’écriture qui, assaisonné des images pleines de couleurs et de saveurs, me bouleverse et en même temps me console. Le malheur nous fait découvrir les forces que nous possédons.

    Même quand on pense qu’ on a tout perdu, on se rend compte que l’espoir nous habite. Ton expérience nous le prouve .

    C’est un privilège de te lire et de te suivre.

    Ici le bonhomme hiver nous en met plein la vue, merveilleuse blancheur contrastant avec les verdures que tu côtoies . Ne t’inquiète pas, il en restera pour ton retour.

    À bientôt,

    Marie-Paule

    J'aime

      Louise a répondu:
      31 décembre 2012 à 12 h 49 min

      Bonjour Marie-Paule,
      Je pense souvent à Éric et toi, ainsi qu’à cet espoir intarissable qui fait surgir la force et le courage en vous. C’est très inspirant. Je vous souhaite, avec un gros morceau pour Éric, SANTÉ, SÉRÉNITÉ, COURAGE ET MAGIE pour 2013. Merci pour tes bons mots, gros câlins à vous deux!
      xxxx

      J'aime

    Gaétan a dit:
    30 décembre 2012 à 23 h 10 min

    Allo Louise,

    Je te reviens sur ton oiseau du Jour 13. C’est un Shama dayal (Oriental Magpie Robin, Copsychus saularis) et il est commun en Inde. C’est un joli petit insectivore que Nicole et moi avons rencontré en Chine, au Vietnam et à Hong Kong.
    Tu sembles de plus en plus en harmonie avec les gens et beaucoup moins sous le choc qu’au début. Tant mieux! À Noël, en famille, on a beaucoup parlé de toi et de ta «mission». On continue de te suivre quotidiennement avec grand intérêt.

    J'aime

      Louise a répondu:
      31 décembre 2012 à 12 h 41 min

      Merci Gaetan,
      J’en ai vu deux beaux ce matin, un très jaune et un autre avec beaucoup de bleu royal. Mais pas de caméra sous la main. J’en ai capturé un hier (en photo bien sûr) que je placerai ici sous peu. Bisous à vous deux! xxx

      J'aime

    Luce Proulx a dit:
    30 décembre 2012 à 18 h 38 min

    Bon dimanche à toi,

    Lorsque je regarde tes photos magnifiques, j’arrive à ressentir ce pays. Quel talent tu as pour saisir l’essentiel dans un clic! J’apprécie énormément ce que tu partages avec nous tous les jours. Merci pour le temps, l’attention et la tendresse que tu donnes à ces gens. Ils le savent que vous partirez un jour, mais en attendant je suis convaincue qu’ils vivent le moment présent avec beaucoup de bonheur. Bonne continuation!

    Luce oxoxo

    J'aime

      Louise a répondu:
      31 décembre 2012 à 12 h 39 min

      Bon lundi à toi! 🙂
      Ma décision la plus difficile pour écrire mon post du jour, consiste à choisir LA photo que je placerai au tout début. Cette première image souvent, idéalement, représente mon état d’âme. En effet, les enfants ont cette faculté de vivre dans le présent, ainsi que les elders.
      Bisous chère cousine et merci d’être là! xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s