Jour 28 – Street Kids

Publié le Mis à jour le

20130109-190153.jpg

Le soleil se lève de bonne humeur ce matin. Ça fait du bien, car le ciel a braillé passablement ces derniers jours. Nous accueillons encore quelques nouveaux volontaires au petit déjeuner. Je me revois à travers eux il y a un mois, fatiguée, de nombreuses heures de transport dans le corps, un décalage horaire important… et me demandant – où suis-je?

Je fais mon premier vrai travail de volontariat avec les street kids ce matin, accompagnée de Sam. J’avais visité l’emplacement au début en compagnie de Janaka, Angela et Martin, sans y travailler. Le quartier n’est pas des plus sécuritaires, traffic de drogues, etc., mais je suis très contente d’y aller, car un des deux professeurs sur place enseigne au Senehasa Girls Orphanage, Sena, est bien sympatique et l’autre professeur est sa soeur. Ils ont une belle complicité ensemble rendant leur contact bien agréable.

20130109-191620.jpg

Je me décide finalement à apporter chez les street kids cette petite imprimante, une des plus petites au monde. Elle n’utilise pas de cartouche d’encre, celle-ci étant incluse à même le papier photo de format carte d’affaires. J’avais lu sur quelques sites internet de volontariat international que c’était un outil génial pour photographier les enfants et les habitants qui ne se sont jamais vus le portrait imprimé sur papier photo. Dès que je montre la chose à Sena pour lui demander la permission de photographier les enfants, il capote littéralement! Il veut sa photo, celle de sa soeur, la mienne, celle de Sam et celle de tout le monde du quartier!! Hahaha! Il veut absolument acheter mon imprimante, j’hésite, je lui dis que je vais y penser et un peu plus tard, il me demande si cela fonctionne avec tous les appareils photos? Et bien non! Mais Polaroid fait la même imprimante avec appareil photo intégré. Je lui ferai parvenir les infos de BH videos de New York, le magasin où je me la suis procurée.

20130109-192836.jpg

Les Sri Lankais ont un sens photogénique incroyable, mais les enfants en ont un à vous jeter par terre. Voyez la binette de Dasun ci-dessus, beau n’est-ce pas? Je les regarde à travers mon viseur de caméra et j’en reviens pas! Ce sont EUX qui choisissent leur expression faciale, rien à faire pour la changer – ils ont bien raison de faire à leur tête plutôt qu’à celle des autres! 🙂

20130109-201508.jpg

J’occupe ma première demie de matinée à tirer le portrait de tout ce beau monde et à imprimer les photos sur ce petit gadget qui suscite l’admiration de tous… incluant la mienne. Je suis impressionnée par la qualité, je l’avais testé sur deux photos avant mon départ sans être très impressionnée, quoique satisfaite. Peut-être que la chaleur ambiante aide l’imprimante thermique, le papier étant déjà chaud et humide. Bref, tout le monde est bien heureux, même un père de famille du quartier vient se faire photographier avec sa petite fille. C’est tellement touchant de voir du bonheur dans les yeux des gens avec de si petits gestes. Quelle récompense, presque trop grande – même un peu difficile à recevoir.

20130109-194348.jpg

Ayant terminé la séance photo et voyant Sam au bout de ses ressources pour enseigner l’anglais, le matériel apporté étant de niveau un peu trop élevé, je lui suggère que nous fassions un peu d’arts and crafts avec le matériel de peinture que j’ai apporté (matériel donné par Angela avant son départ). Les gamins se jettent là-dessus avec enthousiasme. Un gamin plus âgé (environ 8 ans) que tous les autres est arrivé un peu plus tôt et dérange tout le monde. Il lance son ballon un peu partout, les professeurs le réprimandent, il me regarde avec de mauvais yeux alors que je fais les photos, mais son attitude change lorsque je mets en place le matériel pour peinturer à l’eau. Je donne des cartons aux enfants tout en les laissant choisir la couleur, je prends l’eau de ma bouteille pour diluer la peinture sèche, etc. Ce grand gamin m’observe, debout près de la porte… Je lui demande en anglais (c’est tout de même une classe d’anglais) s’il veut un carton, il me fait oui de la tête, il s’installe à la table et je lui demande de choisir son matériel… ça semble le surprendre.

20130109-195816.jpg

Et il me vient à l’esprit cette courte question qui n’en était pas une:

Why don’t you sit?

Je passe l’heure suivante assise à ses côtés à le regarder peindre, à lui passer des blocs de couleur supplémentaires, des bouts de papier de toilette pour essuyer l’exédent d’eau sur son pinceau, bref je suis son assistante ou nous faisons équipe, je ne sais trop. Je lui fais répéter les mots en anglais à quelques reprises, les please, thank you et you’re welcome, yellow, blue, red… il a un sourire en coin – complice. Je l’aime déjà ce gamin, il s’appelle Lalith. Lorsque je lui demande qui est le personnage qu’il peint, il me répond: You!

20130109-201122.jpg

Nous revenons un peu tard des street kids. Je dois voir avec Paula si elle peut diriger la classe d’anglais des nursees avec trois autres nouveaux volontaires, car ce sera ma dernière présence avec elles et je voudrais leur offrir de les prendre en photo individuellement et leur remettre leur photo imprimée. À notre arrivée à l’école, je présente les nouveaux à la directrice et on s’inscrit au registre. Je lui fais part de mon projet de photographier les 24 étudiantes, elle est folle-comme-le-balai (je ne sais d’où vient cette expression…) et veut être la première à se faire photographier. 🙂 Je démarre la classe avec la présentation des nouveaux, leur explique mon projet, et leur mentionne que je quitte la Mission vendredi à 14h pour prendre l’avion, donc je ne serai pas présente à la classe de 14h. Elles sont surprises et déçues…

Je débute ma session de photos dans un local voisin pour ne pas déranger le cours, on m’envoie les filles 2 par 2, on a un plaisir fou à faire les photos et elles sont bien déçues que je les retourne en classe par la suite :-). À 16h10, je remets à chacune leur photo – belle et souriante. Elles me prennent par surprise… elles m’ont préparé pendant le cours, une belle carte avec un beau texte me remerciant de l’enseignement reçu et me demandant de revenir. Elles sont finissantes et elles auront presque toutes un emploi à l’hôpital de Galle. Je leur mentionne donc que si je revenais, je devrai être malade pour qu’elles puissent me revoir… à l’hôpital! Hahaha! Elles me demandent ensuite d’autographier leur photo et on échange les courriels.

Une journée magnifique. Une première journée de détachement.

Publicités

13 réflexions au sujet de « Jour 28 – Street Kids »

    Annie a dit:
    11 janvier 2013 à 3 h 47 min

    Que c’est beau de te lire, Louise. Tes textes sont d’une grande sagesse et d’une grande sensibilité. Profite de tout ces beaux moments, de tous ces beaux sourires. Bon retour très chère Louise. xxx

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 30 min

      :-). Merci Annie d’avoir été là! xxx

      J'aime

    Ken (Hong Kong) a dit:
    10 janvier 2013 à 19 h 17 min

    What a amzing volunteer job! Taking photo for them is the best thing. Photo keep memories and smile! BTW, your polaroid is so amazing @@

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 28 min

      Yes, and you may buy it at this store via internet.

      J'aime

    Helene DuPont a dit:
    10 janvier 2013 à 18 h 57 min

    Tu es vraiment bonne Louise!

    Une belle mission accomplie!

    Ce partage que tu procures fait tellement de bien que je souhaite que tu te sentes comblée au plus profond de ton cœur !

    Hâte de te revoir!

    Xxxx

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 26 min

      Allo Hélène!
      Merci de ta belle présence et de tes bons mots! Maintenant, au travail! Hahaha!
      Bisous xxx

      J'aime

    Lucie Ratelle a dit:
    10 janvier 2013 à 18 h 56 min

    Wow quelle joie de te lire à tous les jours et zut cela s’achève 😦

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 25 min

      Oui… et c’est même terminé. Merci d’avoir été là.
      xxx

      J'aime

    Lucie a dit:
    10 janvier 2013 à 18 h 54 min

    Wow quelle joie de te lire à tous les jours 🙂

    J'aime

    Luce Proulx a dit:
    10 janvier 2013 à 18 h 22 min

    Tu quitteras dans quelques heures tous ces gens à qui tu manqueras énormément. Merci d’avoir partagé avec nous toutes ces journées remplies d’émotions diverses qui nous ont faites tantôt pleurer, sourire et parfois froncer des sourcils! Je manquerai cette lecture matinale de ton blogue qui nous rappelle chaque jour qu’on peut faire la différence avec de la tendresse, un sourire, de l’attention, le respect et l’amour! Bravo pour tout cette belle générosité! Bon voyage de retour!

    Luce oxoxo

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 23 min

      Allo Luce,
      À ce moment-même, je suis à Genève en attente de mon dernier vol vers Montréal. De retour à la maison dans quelques heures. Merci d’avoir été là!
      xxx

      J'aime

    Isabelle Roy a dit:
    10 janvier 2013 à 17 h 32 min

    Wow, les photos sont magnifiques, le texte est toujours empreint d’une grande sensibilité… Même s’il en reste peu, profite de tous ces moments qu’il te reste pour faire le plein de souvenirs et de sourires. Je te souhaite une formidable fin de voyage et des moments inoubliables à rapporter avec toi…
    xxxx

    J'aime

      Louise a répondu:
      12 janvier 2013 à 13 h 21 min

      Merci Isabelle!

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s