Publié dans Sénégal

Jour 6 – Au coeur des daaras

jour6-talibé-1
Enfants d’un marabout, dont une petite fille. Ceux-ci ont leur mère.

La population des talibés dans les daaras est en hausse constante. Un talibé devenu adulte, devient grand talibé et poursuit ses études coraniques. Il parcourt les régions éloignées dans le pays, ainsi que la Guinée, le Mali et la Mauritanie pour recruter les jeunes garçons. La décision de laisser l’enfant partir dans une daara appartient au père. La mère n’a pas son mot à dire. Il n’est pas rare que l’enfant ne revoit plus jamais ses parents, ne sachant pas où ils habitent.

Un grand talibé avec, en main, une planche de textes coraniques
Un grand talibé avec, en main, une planche de textes coraniques

L’enfant talibé doit payer une redevance au marabout tous les jours. Cette somme peut varier de 200 à 500 francs (1$) par jour, selon l’âge de l’enfant, sa condition, son statut. Cette somme est quêtée ou gagnée de différentes façons. Les plus grands peuvent aider les femmes plus âgées travaillant au marché public à transporter des paquets lourds, etc. Si le talibé ne rapporte pas l’argent demandé pour payer son enseignement coranique et l’hébergement, il subira des châtiments corporelles ou autres.

L’hébergement n’inclut pas la nourriture. Celle-ci est donnée par les habitants du quartier où est située la daara. Maman Oumou où j’habite, donne un repas à un talibé adulte à chaque jour.

Nous travaillons en deux blocs: de 9h à 13h30 et de 16h à 18h30. Ce matin, nos daaras sont éloignées l’une de l’autre, alors nous marchons plus que nous soignons. Cai, 18 ans des USA, fait partie de notre groupe aujourd’hui avec Rebecca et moi. Général est notre infirmier formateur. Dans une des daaras, le marabout n’est pas disponible à nous envoyer les enfants à soigner, ce qui nous fait terminer plus tôt.

Dans cette daara, la seule, le marabout interdit les photos... oups!!
Dans cette daara, la seule, le marabout interdit les photos… oups!!

Nous allons luncher en ville au Flamingo pour un peu de répit, car la matinée fut difficile pour Rebecca. Les enfants nous sont attribués au fur et à mesure que nous avons terminé avec un enfant, le suivant s’installe à nos pieds. Le hasard a fait qu’elle a reçu des cas assez lourds avec des plaies importantes. Nous devons également passer au supermarché pour chercher du beurre d’arachides… ils devraient bien en avoir, le Sénégal est la capitale de l’arachide!

jour6-fly-sugarDans la même lignée d’un parallèle que j’ai fait hier avec le chat mangeant dans les ordures et ma belle chatte Sharly, voici la photo d’une mouche dégustant un carré de sucre tout neuf sur le bord de la piscine au Flamingo. Elle a un sort tout à fait différent de la mouche se nourrissant des peaux mortes d’une plaie d’un talibé vivant dans une daara entourée de dépotoirs nauséabonds.

Il est essentiel de se retrouver entre volontaires afin d’échanger sur ce que nous vivons et ressentons. On ne doit surtout pas garder pour soi toutes ces émotions intenses, en particulier la colère, au risque d’imploser. Le staff de Projects Abroad est très accueillant à ce niveau. Le mercredi et le vendredi après le bloc de soirée, nous nous retrouvons à la Résidence pour un verre et pour discuter. De même au centre des talibés, une rencontre a lieu le jeudi en matinée pour échanger entre les volontaires et le personnel sur ce que l’on vit dans les daaras et au centre. Nous sommes invités à tout dire, autant le négatif que le positif.

————————-
Avis au lecteur: désolée pour les fautes, internet est &?%%&?$ ici, alors une fois que mon texte est envoyé, je le retouche pas. 🙂

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

Un commentaire sur « Jour 6 – Au coeur des daaras »

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s