Jour 21-22 – Repas de Noël pour les talibés

Publié le Mis à jour le

jour17-cuisinier-oeufs

En route vers Dakar samedi dernier, nous avons pris le petit déjeuner à une tangara. C’est un lieu de restauration très populaire, à prix très-très modique, dans la rue ou dans un abri rudimentaire, comme celui-ci. Le rapport qualité-prix est bon, mais l’hygiène des lieux est aléatoire. Nous étions tous les six installés à une grande table (type table à pique-nique avec bancs), le cuisinier siège au bout de la table. Cette tangara offre une spécialité petit déjeuner, avec un seul plat au menu: sandwich aux oeufs grillés sur pain baguette.

La vitesse à laquelle il travaille est fascinante. Il casse un oeuf dans son pot de plastique, y ajoute un peu d’ail, un peu d’oignons, sel et poivre et il brasse le pot d’une seule main à la vitesse 10 du meilleur robot culinaire! Il jette son mélange dans le poêlon ultra chaud à sa droite. Le temps de couper le pain baguette, voilà que l’oeuf est cuit et étendu sur le pain, le tout ensuite enveloppé dans un papier journal. La vitesse de ses mains permet de faire mousser, oui mousser, un café instantané Nescafé alors qu’il y fait couler un fin filet de lait sucré – de type Carnation.

Son inventaire de nourriture est tout près de lui, ce qui lui permet de ne pas se lever du tout: épices, café, lait, des plateaux d’oeufs devant lui et les pains baguettes sur un support derrière lui. Nous étions tous ravis de notre petit déjeuner!!

Un Jour de l’An trèèès tranquille, occupé à faire un peu de lessive, un peu de comptabilité (des dons), à payer mes comptes (à Montréal), à écrire un peu, à tousser beaucoup, à dormir beaucoup et encore à tousser beaucoup. 🙂 À part quelques douleurs aux côtes ce matin, je vais mieux et j’entre au travail comme prévu. Atou me convainc de prendre des antibiotiques. Je ne veux pas gâcher mon week-end au désert, ni la nuit des filles à tousser à tout moment.

Louise, Fatou et son bébé, Aminata
Louise, Fatou et son bébé, Aminata

Tout le staff et les volontaires s’activent à la préparation du repas de Noël des talibés qui sera servi à 13h30. Au menu: chèvre sur riz, oeuf, sauce et lait sucré. Je ne me plaindrai plus jamais de mon peu d’équipement pour cuisiner. Ici, il y a rien ou presque… même chose dans les maisons.

La chef, Fatou, prépare les chaudrons, la sauce et la viande. Les autres volontaires font le remplissage des sacs de lait. Je fais la coupe de l’ail; Amina, les oignons. Assise sur une chaise, le plat sur les genoux, l’oignon au creux de la main, elle l’entaille dans tous les sens pour ensuite le jeter au fond du plat, parfaitement émincé. Ma tâche est plus simple: j’épluche l’ail, j’enlève le germe et le coupe en quelques morceaux. Au bout d’une heure, Amina souffre du dos, mes pouce et index de la main gauche brûlent comme du feu!! Tout le monde s’entend pour dire qu’avec les mains ainsi dans l’ail, je devrais tousser moins… 🙂

Le temps d'une photo, je brasse la pauvre chèvre découpée en morceaux (et non débitée) qui fera la joie des talibés.
Le temps d’une photo, je brasse la pauvre chèvre découpée en morceaux (et non débitée) qui fera la joie des talibés.

Avant de servir le repas, les pantalons et sandales seront distribués à ceux qui en ont besoin. Et quand je parle de « besoin », je dois préciser: si les pantalons du talibé tiennent encore debout, qu’ils ne sont pas trop déchirés même si très sales, on ne lui en donne pas une autre paire tout de suite. Car d’autres talibés viendront demain, et après-demain, et après-après-demain. Un enfant à qui on dit « non », n’est pas un enfant qui se jette ensuite par terre en boudant. C’est un enfant qui se retourne et poursuit sa route.

jour21-distribution-jeans

Je fais un petit tour du quartier avec Laurie, question de s’éloigner un peu de tout ce brouhaha. Elle aime également faire de la photo, mais en ville, à part photographier les gens, il faut faire preuve de beaucoup de créativité. Tout n’est que sable, poussière et blocs de ciment.

jour21-louise-rue

Publicités

3 réflexions au sujet de « Jour 21-22 – Repas de Noël pour les talibés »

    Annie a dit:
    4 janvier 2014 à 1 h 20 min

    Bien belle Louise, tu es resplendissante. Prend soin de toi belle amie. Xxx

    J'aime

    Marcel Fortin a dit:
    3 janvier 2014 à 6 h 59 min

    Quelle détermination! Prends bien soi de toi.
    Bisous

    J'aime

    Pierre S a dit:
    3 janvier 2014 à 0 h 41 min

    Je suis content de voir que tu as l’air de bien aller, toute souriante (comme toujours). Tu es belle sur les photos ! Tu fais un peu de taichi en Afrique ? Je t’embrasse … du bon bord ?? gche a droite ou de droite a gche … bye bye

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s