Jour 26 – Encore des investissements!

Publié le Mis à jour le

jour24-sunset

Parfois de grands bonheurs se retrouvent dans de si petites choses… comme bénéficier d’eau chaude pour se laver. Hier soir, la petite Fatou s’arrête devant ma chambre:

As-tu besoin de la salle de bain?
– Non! Mais… qu’est-ce tu fais avec une bouilloire à la main?
Je vais prendre ma douche. (en fait, la douche ne fonctionne pas, on prend l’eau dans un bidon)
– C’est de l’eau chaude???
Oui, c’est de l’eau chaude!
– Est-ce que je peux en avoir moi aussi??
Oui, tu n’as qu’à demander!

Je tombe de ma chaise. Ça fait 26 jours que je me lave à l’eau très froide, que seule l’idée d’aller me laver, me glace le sang. Personne ne m’a offert d’eau chaude auparavant. Même la volontaire précédente qui terminait ces deux mois de volontariat à mon arrivée m’avait informée qu’il n’y avait pas d’eau chaude. C’est tout!

Au moment où je descends à la cuisine pour demander à Souvers de me faire chauffer de l’eau, Maman (la jeune) arrive d’un mariage.

– Je viens d’apprendre que je peux avoir de l’eau chaude pour me laver??!!
Mais oui!
– Mais ça fait bientôt un mois que tu sais que je me gèle tous les jours et tu ne m’as jamais offert d’eau chaude?
Non, c’est à toi de le demander.
– Tu rigoles!! Je te l’ai dit à quelques reprises à quel point l’eau était glacée!!
Oui, mais c’est à toi de le demander. Tu demandes et chaque soir je te ferai chauffer de l’eau.

Voilà une des facettes intéressantes de la culture sénégalaise: tu veux quelque chose, tu le demandes. On ne va pas au devant de tes besoins comme on le fait chez-nous. Intéressant… comme une douche froide! 🙂

jour26-daara-abri

Il s’agit de ma première visite à cette daara (photo ci-dessus). Mais quand les autorités sénégalaises ouvriront-elles les yeux, mais aussi leurs coeurs, sur ces misérables enfants exploités et abusés dans des daaras installées au coeur des dépotoirs dans des abris de fortune, des daaras indignes de porter ce nom?

Un peu plus tôt, je revois le garçon qui, suite à une infestation de poux, s’était retrouvé avec une quantité incroyable de plaies infectées à la tête. J’insiste auprès d’Atou pour que les enfants de cette daara, dont certains ont quelques plaies à la tête, soient rasés pour contrôler l’infestation. Prévenir davantage au lieu de constamment soigner et guérir. Je donne des sous à un gamin pour qu’il aille acheter des lames. Incroyable, Atou rase le crâne de deux talibés avec la lame, à mains nues, sans rasoir. Vingt minutes chacun… ça juste pas d’allure.

Une grosse après-midi de magasinage, encore. Tout d’abord, achat de deux rasoirs (pioches) sur la rue ensuite, un long arrêt à la pharmacie pour acheter davantage de médicaments pour soigner les parasites, la diarrhée, la diarrhée avec fièvre, la dysenterie, la fièvre, le paludisme, etc. un inventaire pour environ six mois de soins pour la somme de 104 000 francs (240$). Il me reste encore 165 000 francs à investir. Je vois avec le staff du centre pour les autres besoins. Ils aimeraient quelque chose de durable pour leur rappeler cette généreuse levée de fonds (2 450$) rendue possible par les membres de ma famille, mes amis et collègues.

jour26-ébénisterie

Bien plus touchant qu’amusant, certains enfants me reconnaissent sur la rue. Aujourd’hui, l’un me fait signe qu’il aurait bien besoin d’un pull; en après-midi un autre pointe ses nouvelles sandales et me dit un sincère merci en me gratifiant d’un magnifique sourire! Un peu plus loin, nous croisons un des marabouts s’occupant du garçon mordu par un chien; il me serre encore chaleureusement la main. Atou me raconte qu’ils avaient visité tous les autres organismes pour demander de l’aide pour payer les deux doses de vaccin contre la rage, et ayant essuyé des refus partout, ils s’adressèrent au centre.

Nous voilà à l’ébénisterie de Boubadar Niang. Nous négocions la fabrication d’une armoire pharmaceutique, avec portes vitrées et barrures. Elle fera 2 mètres de long, par 85 cm de haut. Prix: 85 000 francs, elle sera livrée et installée au plus tard jeudi 17h. C’est rafraîchissant de voir la joie d’Atou. Depuis ce matin, il n’est plus le coordonnateur du centre, cette tâche étant maintenant dévolue à Amina. Atou prend la direction des soins.

jour26-soudeur

La semaine dernière, le centre fut l’objet de plaintes de la part des voisins. Lors de la collecte de nos vidanges (faite avec cheval et charrette tous les jours), le ramasseur a renversé une des poubelles au sol sans ramasser le contenu, principalement des pansements souillés, seringues et autres déchets médicaux. Des enfants ont ramassé certains déchets, ce qui a choqué certains parents. Le centre a besoin de son propre incinérateur pour brûler ces déchets médicaux. Nous visitons donc notre voisin, Alioune Badara, soudeur métallique. Il se plie de bonne grâce à la photo en m’indiquant que je dois payer tout de suite après! Achat d’un baril en métal: 7 000 francs, transformation du baril pour pouvoir l’utiliser comme incinérateur: 3 000 francs, total 10 000 francs. Il sera livré demain en fin de journée et installé sur la terrasse (béton) en haut.

Mais juste avant de s’arrêter chez le soudeur, nous passons changer le pansement de notre ami au genou blessé. L’état de celui-ci s’améliore rapidement, malgré que le gamin est retiré son attelle. Une bien bonne journée!

Publicités

5 réflexions au sujet de « Jour 26 – Encore des investissements! »

    Marcel a dit:
    7 janvier 2014 à 20 h 22 min

    Bravo pour tout le bien que tu fais!
    Pour la douche chaude c’est bien mérité ha ha ha…C’est pas évident d’apprendre les coutumes locales.
    Question météo, c’est pas si pire. J’arrive et c’est correct, sauf trottoirs à patins… as tu tes bottines à clous. ha ha ha…
    Il est prévu un bon redoux à partir de la fin de semaine… ton retour vient nous réchauffer… hi hi hi.

    J'aime

    Pierre S a dit:
    7 janvier 2014 à 1 h 40 min

    Pas besoin de me dire la premiere chose que tu vas faire au retour chez toi … une bonne douche CHAUDE ! ha ha ha ..

    J'aime

      Louise a répondu:
      7 janvier 2014 à 15 h 33 min

      Ouiiii, pas seulement chaude, mais lonnnnnnnngue!! Hahaha! Mais juste une fois, car on gaspille tellement chez-soi. A+

      J'aime

    Bill Whelan a dit:
    7 janvier 2014 à 1 h 10 min

    Tout va bien ici bon retour et a bientt x

    J'aime

      Louise a répondu:
      7 janvier 2014 à 15 h 26 min

      Ouais… mais je sais pas si je reviens tout de suite, la météo est tellement poche à Montréal… soupir!! 🙂
      Bisous cher ami xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s