Publié dans Sénégal

Jour 28 – Je serai photographe

jour28-pont

Malgré que les volontaires profitent d’une matinée de congé les mercredis, je me rends au centre, question de faire un suivi sur les travaux commandés et nettoyer l’infirmerie avec Aminata. Quelques enfants se présentent pour des soins suite à notre recommandation. Je vais remettre une acompte pour la fabrication d’un mur de paille pour la terrasse, travaux préalablement négociés par Atou pour le prix de 4000 francs. En voyant que j’étais une « toubab », le commerçant augmente son prix de 1000 F en prétextant s’être trompé dans ses calculs… J’ai pas le temps d’argumenter aujourd’hui.

Je reviens à la maison plus tôt, vers 12h, car je dois faire un essayage de robes que maman Oumou veut me donner en cadeau. Je choisis la rouge.

13h30 – Je saute dans un autre taxi (j’en aurai pris près de 180 pendant mon séjour) pour me rendre dans la famille de Rebecca où je suis invitée pour le lunch. Elle quitte à 17h vers Londres pour une vacance de deux semaines, ensuite elle s’en ira à Genève pour un contrat de travail de six mois, et retournera après aux États-Unis. Élizabeth et Jean (le directeur de l’école St-Joseph de Cluny) font preuve d’une grande gentillesse à mon égard. Je dis « au revoir » à Rebecca vers 15h et reviens à la maison préparer mon cours de photographie de 17h.

Il semble que les élèves aient apprécié le cours de la semaine dernière, car ils sont une vingtaine à assister au cours portant sur le développement de photos. À la fin, les questions fusent de toutes parts; ils demandent à voir mes photos prises au Sénégal, ils veulent savoir pourquoi j’ai fait telle ou telle photo. En voyant une photographie d’un étalage de poissons recouverts de mouches, une élève me demande:

jour24-poissons-mouche

Pourquoi as-tu fait cette photo?
– Parce que c’était assez impressionnant de voir les poissons ainsi recouverts de mouches. D’ailleurs la vendeuse venait tout juste de les chasser…
Vous en mangez pas chez-vous?
– Des mouches? Nooooon! (Les étudiants s’esclaffent!) Non, plus sérieusement, j’ai fait cette photo dans un contexte particulier. En route vers le désert le week-end dernier, Babacar notre guide, arrête dans un marché pour, de toute évidence, s’acheter des sacs de carottes et de choux. Il nous recommande de se promener dans le marché – que ce sera trèèèès intéressant. Je crois que les marchands de ce village n’avaient jamais vu de toubabs. La contrariété se lie sur les visages, ils nous regardent plus avec mépris que surprise. Neuf toubabs circulant dans l’allée centrale avec caméra en main, ça perturbe la circulation des chevaux et des camions surchargés de denrées. Ma caméra suspendue au cou, je clique au hasard sans la porter à mes yeux pour ne pas choquer les commerçants déjà embêtés par notre présence. Je vous ai parlé la semaine dernière de l’importance de raconter une histoire à partir d’une photo, alors lorsque j’ai vu ces poissons recouverts de mouches, il m’est venu la pensée que s’il y avait qu’une seule mouche sur un poisson, je ne l’achèterais pas dans mon pays.

Nous rediscutons des photos de dépotoirs, sur quoi montrer et comment le montrer, etc. Ça fait du bien de voir cette belle jeunesse sénégalaise intéressée par les études, leur avenir, leur pays. Je mets fin au cours, ayant dépassé mon temps de près de 45 minutes. Un étudiant vient me voir avec le regard brillant et me dit:

Depuis ton cours la semaine dernière, j’ai enfin trouvé ce que je veux faire, je serai photographe. C’est exactement ce que je veux faire! Un deuxième étudiant vient me dire la même chose.

C’est « soirée cinéma » chez Fina, mais je préfère aller au Flamingo afin de faire quelques photos du pont Faidherbe. Les musiciens offrent un bon spectacle au bord de la piscine. Les tables se remplissent rapidement, alors étant seule, des gens demandent à s’installer à ma table. Aucun souci! L’un deux, Mamadou est le frère du bassiste. Ils travaillent tous les deux dans un centre humanitaire à but non-lucratif, pour les talibés et enfants de la rue. Intéressant… j’irai faire un tour demain!

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

5 commentaires sur « Jour 28 – Je serai photographe »

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s