J’y ai laissé ma peau

Publié le Mis à jour le

1Q8C6210

On nous promet l’accès à internet aujourd’hui. Le gars-d’informatique-du-village va venir aujourd’hui!! Chacun a laissé soit un conjoint, des enfants, un travail qui mérite attentions et suivis. Le sevrage d’internet commence à se faire sentir chez quelques gamins!:-) L’un d’eux aurait même commencé à avoir des tremblements!! Hahaha! Ils installeront un routeur au salon de chaque pavillon, pas d’accès dans les chambres… Faut croire qu’ils souhaitent que l’on ne se couche pas trop tard.

Au petit déjeuner, je m’assieds seule afin d’écrire le blogue et de post-traiter mes photos. L’ambiance de la salle à manger est à la joie, les discussions allant au-delà des frontières de sa propre table. La carte de l’île se déplie et replie, se promène de table en table, chacun y allant de suggestions d’expéditions: as-tu vu ceci?, es-tu allé là-bas? L’empressement de tout-voir-rapidement se fait sentir davantage chez les « séjours de 4 nuits ».

Et nous faisons le décompte de nos prises visuelles de la journée: j’ai vu 3 chevreuils et 2 renards roux; un autre a vu 1 renard noir et 4 jeunes chevreuils, et un autre a vu 2 saumons dans telle fosse à droite du 1er pont à la Jupiter, etc. Plusieurs sont déçus de ne pas voir BEAUCOUP de chevreuils; ils sont plus présents dans la section sud de l’île. Mais nous craignons deux choses: frapper un chevreuil et faire une crevaison.

Journée chaude (24 celcius) et ensoleillée en prévision. Les rayons du soleil sont à prendre au sérieux par ici. Je me décide pour la randonnée du canyon et de la chute Vauréal, la plus fabuleuse et la plus prisée d’Anticosti. Elle se fait en longeant les berges de la rivière et nécessite la traverse à gué à plusieurs endroits. Je me suis équipée de nouvelles sandales pour aller dans l’eau juste avant mon départ.

9h30 – Les quelques 50 kilomètres pour me rendre de la Vauréal offre des paysages magnifiques: rivières aux eaux limpides, canyon de l’Observation, la Pointe Carleton, etc. Arrivée au stationnement au départ du sentier, je dois faire un choix difficile. Je ne peux apporter tout l’équipement photo que je souhaiterais jusqu’au pied de la chute, beaucoup trop lourd. Donc, je choisis un seul objectif (16-35mm), quelques filtres et mon trépied. J’ajoute dans mon sac à dos, une bouteille d’eau et une barre repas; je mangerai le lunch reçu de l’Auberge à mon retour d’expédition. Je le trouve tout de même lourd, mais c’est le minimum dont j’ai besoin pour faire la photo que j’ai en tête (photo du haut).

1Q8C6213

Ouf! Je la trouve difficile cette randonnée! Je marche autant dans la rivière que sur ses rives, couvertes de gros cailloux instables. Le niveau de l’eau est à hauteur des genoux à maintes endroits et le courant me fait vaciller IMG_0347régulièrement. Mes sandales n’offrent pas la solidité d’une botte de randonnée et mon trépied attaché au dos de mon sac est mal fixé. Fort heureusement, les roches ne sont pas glissantes et l’eau limpide de la rivière permet de bien voir où poser le pied. C’est avec grand soulagement et fierté que je dépose mon équipement près de la chute après 3,5 km d’une marche éreintante. Mais… une bonne photo, ça se mérite!!

Le retour est plus rapide. Je ne suis plus à contre-courant et je décide de marcher presque exclusivement dans la rivière, les roches étant plus stables. Toutefois, j’y laisse ma peau… des pieds! Le frottement des sangles de mes sandales a raison de ma pauvre peau bien attendrie par l’eau. Mon apprentissage des soins de plaies au Sénégal me sera finalement utile. 🙂

15h30 – De retour à l’Auberge, bien gavée de bonne fatigue. Et bonne nouvelle, le technicien finalise l’installation des nouveaux routeurs pour les connections wifi. Yeah! Je vais pouvoir envoyer mes articles et photos sur le blogue! Ce soir, je souperai en compagnie de Louise et François de Montréal.

Sur la plage devant l'Auberge
Sur la plage devant l’Auberge
Publicités

8 réflexions au sujet de « J’y ai laissé ma peau »

    Pierre s. a dit:
    2 août 2014 à 21 h 25 min

    Humm , laisse moi penser quel pommade a appliquer sur ces blessures !! Bon voyage .

    J'aime

      Louise a répondu:
      2 août 2014 à 21 h 34 min

      Haha! Reposes-toi Pierre! Bisous

      J'aime

    Isabelle a dit:
    2 août 2014 à 17 h 51 min

    Elle valait la peine, cette photo! Que dire d’autre que… WOW!!!

    J'aime

    Gaétan a dit:
    1 août 2014 à 10 h 20 min

    Faire le canyon de la Vauréal en « gougounes », et neuves en plus, pour une photo! T’inquiètes pas Louise, je te comprends. Tu sais que j’en aurais fait autant pour aller observer un oiseau rare 😉 L’aventure, c’est l’aventure.

    J'aime

    monic a dit:
    31 juillet 2014 à 18 h 50 min

    nous aussi pas d`internet pas de téléphone et pas de cellulaire problème de fibre optique
    mais maintenant tout est réglé a plus xxx

    J'aime

      Louise a répondu:
      1 août 2014 à 6 h 12 min

      On a plus les mêmes misères que nos aïeux, hein? Bisous ma soeur!

      J'aime

    Marcel Fortin a dit:
    31 juillet 2014 à 16 h 50 min

    La photo de tes pieds fera un très bel autoportrait!!!!!

    J'aime

      Louise a répondu:
      1 août 2014 à 6 h 11 min

      Huumm, je vais essayer d’être un peu plus créative! 🙂

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s