Publié dans Anticosti

Mer-à-mer

Rivière Jupiter – Fosse 24

6h30 – La salle à manger ouvre plus tôt ce matin, car la majorité des voyageurs quittent à 7h pour se rendre à l’aéroport de Port Menier pour leur vol de 10h. Même si hier soir le vin était drôle et raisonnablement abondant, tout le monde semble être en pleine forme ce matin. Pas d’adieux; que des au-revoir et à-bientôt, des échanges de courriels dans la bonne humeur.

9h30 – « La Bête » a un problème de consommation: 650km parcourus, 115 litres consommés, coût 230$. Et au moindre stress… elle consomme davantage!! 🙂 Aucune thérapie possible. Il y a que trois endroits sur l’île pour mettre de l’essence, île qui fait 16 fois la grandeur de l’île de Montréal, soit ici à l’Auberge McDonald, à Chicotte-la-mer et à Port Menier. Ce matin je refais le plein pour la deuxième fois.

Une longicorne sur le pare-brise de "La Bête" - photo macro pour François Nikon
Une longicorne sur le pare-brise de « La Bête » – photo macro pour François Nikon

Aujourd’hui, j’explore la région de Brick-la-Mer, Galiote-la-Mer et Chicotte-la-Mer. D’une mer à l’autre, tout au sud de l’île (voir la carte). Les cerfs y sont plus nombreux, plus visibles à tout le moins qu’au nord.

Venir sur l’île d’Anticosti sans voir la rivière Jupiter, c’est se priver d’une des plus belles excursions qu’il soit possible de faire. Une route en excellent état permet de la suivre sur plus de 40 kilomètres et nous fait découvrir des paysages d’une grande beauté. La rivière Jupiter est la plus longue rivière de l’île et la plus importante. Elle draine un bassin de 984 km2 et prend sa source aux et Louise, au centre de l’île. La rivière possède de larges platières à son embouchure mais les rives se rapprochent progressivement et deviennent escarpées et verticales à partir de Jupiter 12.

La rivière Jupiter est le coeur d’Anticosti, qui bat au même rythme que le nôtre quand on en découvre les beautés. À force de l’explorer, il s’en dégage une sorte de sentiment d’appartenance et de fierté qu’il est difficile de décrire. Son nom glorieux et le prestige qui l’a toujours accompagné font que les personnes qui y séjournent y trouvent une ambiance unique et une grande tranquillité. (Source: Écoguide d’Anticosti)

Enfin j’ai eu l’occasion d’utiliser le 4X4 de mon pick-up dans la région de la Réserve écologique du Grand-lac-salé. Mais l’opération est simplement… compliquée. Trois opérations: tourner le cadran sur chacune des roues avant, mettre le levier d’embrayage de 2H à 4H et mettre à « ON » un bouton du tableau de bord. Dans quel ordre? Pas d’importance, mais les trois opérations doivent être faites, sinon pas de traction aux 4 roues.

Le Grand Lac salé ressemble plus à une riche lagune qu’un lac, car il est très peu profond et l’eau y est saumâtre (mélange d’eau douce et d’eau salée). Une flèche de gravier et de sable l’isole de la mer. Toutefois, lors des tempêtes d’automne, il arrive que les vagues passent par-dessus la flèche et atteignent le lac. Ces particularités ont permis à la végétation du marais autour du lac de développer une diversité végétale extraordinaire. De plus, les inventaires d’oiseaux ont permis d’y identifier 95 espèces. L’été et l’automne, des centaines de canards et de bernaches s’y reproduisent et ils y trouvent une aire de repos lors des migrations. Il n’y a aucun accès valable pour s’y rendre excepté par le bord de mer. (Source: Écoguide d’Anticosti)

1Q8C6281
Grand Lac salé

Circuler ainsi dans un décor féérique de sapinière, dans un enchaînement de zigzags et de petites montagnes russes me remplit d’une grande paix et d’un bonheur profond. La radio-émettrice (CB) crépite des bouts de conversation qui me donne le sentiment de faire du « voyeurisme auditif ». On nous recommande de la laisser ouverte en tout temps au cas où on aurait besoin de nous rejoindre… Entre autre pour nous signaler que nous avons oublié notre boîte à lunch à l’Auberge! 🙂

Rivière-aux-rats - Photo prise du haut du pont - Eau cristalline
Rivière-aux-rats – Photo prise du haut du pont – Eau cristalline

Marcel et moi, étant orphelin à notre table respective, décidons de s’adopter mutuellement et de souper à la même table. Ornithologue amateur, pêcheur à la mouche, enseignant à la retraite, il est de bonne compagnie.

Le chef cuisinier, Yan (jeune trentaine et gaspésien), m’a fait demander dans la cuisine avant-hier au moment de l’entrée. Je m’étais plainte, gentiment bien sûr, que lors des deux soupers précédents, mon poisson était tout sec. Comme je devais manger une escalope de saumon, j’ai redemandé à Diane, la serveuse, s’il était possible de me le servir vraiment pas trop cuit. Déjà qu’il m’était un peu contraignant d’en manger, le menu n’offrant aucun repas végétarien autre que de la verdure.

Toutes les viandes nous arrivent congelées.
– Oui c’est ce que l’on m’a dit. Aucune viande fraîche ici.
Il m’entraîne dans la pièce de congélation et m’exhibe une pièce de saumon.
Regarde, c’est tellement congelé que c’est pré-cuit!
– C’est que j’avais pensé. Mais c’est pas grave.
J’savais pas que t’étais végétarienne. J’va te préparer quelque chose d’autre si tu veux.
– Je te fais confiance! Merci beaucoup!

Quelques minutes plus tard, j’ai reçu un joli plat savoureux de légumes sautés avec raisins secs, noix, etc. Bref, j’avais suffisamment de protéines. Ce soir, il s’est surpassé (photo ci-dessous)! Mêmes les serveuses et autres clients en bavaient de jalousie!! Quelques minutes plus tard, il est venu s’assurer que c’était bien à mon goût… main déposée sur mon épaule…! 🙂

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

11 commentaires sur « Mer-à-mer »

  1. Chère Louise,
    Quel plaisir de te lire!!! J’ai vraiment envie d’aller visiter ce coin de pays grâce à tes récits très colorés accompagnés de magnifiques photos. Bravo.
    Carole

    J'aime

  2. C’est tellement agréable de revoir ce beau coin de pays… d’autant plus que tes photos sont splendides. Pour la bouffe, c’est capotant à regarder. Est-ce que c’était bon ?? Nos placotages me manquent mais bon… J’ai déjà hâte de te lire demain. Salutations de Reynald.

    J'aime

    1. Allo! Oui la bouffe est bonne et Yan, le cuisinier, c’est encore surpassé ce soir. C’est vraiment drôle de voir les réactions de Diane et Sylvaine!! Nos jasettes me manquent aussi, mais on poursuivra bientôt! Bisous à vous deux! xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s