Jour 9 – Alesund et Route de l’Atlantique

Publié le Mis à jour le

jour9-1289

Jour 9 – Météo toujours superbe avec de beaux nuages – 186 km parcourus

Mon voisin de lot au Bobil Park est le frère jumeau d’Olav Jr.. Ses propriétaires, Luidgi et Francesca d’Italie en ont fait l’acquisition il y a quelques mois pour leur retraite, mais comme on le voit fréquemment en Norvège, ils se sont fait démolir le miroir gauche par un autre camping-car dans un tunnel. À titre d’avertissement chez Touring-Car, un de ces miroirs démolis est accroché au mur à la réception… Bienvenue sur nos routes étroites!!

jour8-1271Luidji parle assez bien français et semble surtout très content de le pratiquer. Il en est à son quatrième voyage en Norvège, donc il connaît bien les environs. Il me suggère de voir le panorama d’Aksla et m’offre de m’y accompagner,  Francesca souhaitant se reposer. J’accepte avec plaisir car il est d’agréable compagnie.

jour9-1279

Selon Le Routard: Alesund 44 000 hab. Bâtie sur sept îles, dont trois au centre-ville, la commune d’Alesund (littéralement: le chenal de l’Anguille) est évidemment tournée vers la mer. Du fait de son importante activité portuaire, on y trouve une industrie florissante, mais dont le bruit ne couvre pas encore le cri des mouettes. Avant d’être bombardée par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut reconstruite grâce à un autre Allemand, Guillaume II, après l’incendie qui la détruisit en 1904 et qui ne fit miraculeusement qu’une seule victime, un bras cassé et un bébé prématuré!

jour9-1274

Du coup, l’empereur finança la reconstruction de nombreux édifices dans le style de l’époque, ce qui vous permettra d’admirer quelques immeubles Art nouveau, ainsi qu’un joli musée sur le sujet.

jour9-1281

Les 418 marches sur la colline d’Aksla mènent au splendide point de vue de Kniven, qui domine Alesund, les montagnes et les îles environnantes. Et j’apprécie particulièrement ces beaux nuages aux contrastes tout en douceur!

jour9-1282

Non mais, c’tu agaçant ces caravaniers qui saluent tous les autres caravaniers croisés sur la route?  Comme si on faisait partie d’une même secte!!  Et c’est jamais moi qui initie le be-bye!  Nooonnnn… j’attends, car je soupçonne les Norvégiens de ne pas faire de be-bye, ainsi je ne me sens pas impolie de ne pas en faire.  Il y a celui qui lève les quatre doigts d’une main sans lâcher le volant; il y a l’autre voyageur très enthousiaste qui vous salue d’un grand signe du bras et de la main attachée après, et l’autre plus fréquent qui consiste à lever la main à la hauteur de l’épaule, pas plus, faut tout de même éviter la tendinite.  Aujourd’hui, j’ai eu droit à deux reprises à deux be-byes par camping-car!!  Du deux pour un!

J’arrive à Brattvag à 11h45 pour prendre le ferry vers Dryna; le prochain départ est 12h40. Parfait, tout juste assez de temps pour faire mon dîner, ma vaisselle et écrire quelques lignes avec l’embarquement.

J’ai emprunté une lisière de bande anti-dérapante placée dans les armoires et tiroirs à ustensiles et l’ai placée sur le tableau de bord. Ce qui me permet d’y déposer ma petite caméra hybride et de prendre des photos, tout en conduisant, à l’aide de mon déclencheur à distance. Oui-oui très prudemment, cela va de soi! 🙂

jour9-1298
1/1000 sec., f/4, ISO 500

Selon l’ONU pour l’alimentation et agriculture: Le développement de l’aquaculture commerciale en Norvège a commencé approximativement en 1970, et depuis ce temps, dans des régions côtières, l’aquaculture s’est développée en une industrie importante. L’élevage intensif du saumon de l’Atlantique est de loin l’activité la plus importante, contribuant à plus de 80 pour cent de toute la production norvégienne en aquaculture. La truite arc-en-ciel est également importante ainsi que plusieurs poissons marins (morue, flétan) et plusieurs espèces de coquillages (moule commune, huîtres) qui ont commencé à être commercialisées. Le volume de production en 2003 a excédé 600 000 tonnes, avec une valeur de 1 350 million de dollars EU (Direction des Pêches, les statistiques de 2003).

À Solholmen sur l'île d'Otteroya. On voit bien les poissons sauter. Ils s'amusent ou bien ils tentent de fuir cette prison dorée?
À Solholmen sur l’île d’Otteroya. On voit bien les poissons sauter. Ils s’amusent ou bien ils tentent de fuir cette prison dorée?

Selon le Lonely Planet: Les 8 ponts battus par les tempêtes de l’Atlanterhavsveien, ou route de l’Atlantique, récemment classée route touristique nationale, se tortillent comme des serpents de mer entre les 17 îlots qu’ils relient, de Vevang à l’île d’Averoya. Le quotidien britannique The Guardian a déclaré cette route d’à peine 8 km « le plus beau parcours routier du monde ». L’Atlanterhavsveien est réellement sublime; quand la tempête se déchaîne, on y ressent la force prodigieuse de la nature. En saison, vous aurez de bonnes chances d’apercevoir des baleines et des phoques.

jour9-2002

J’avoue ne pas avoir eu l’émotion attendue par tant de publicités entourant ces huit ponts. Et si toute ma réserve d’émotions s’était répandue sur les routes tordues des fjords? C’est pas jour de tempête… dommage! Tant qu’à y être, je me stationne et déambule sur la passerelle-à-touristes et pourquoi pas un cliché excitant… bien installée sur la ligne jaune.

jour9-1991

Il est déjà près de 17h et je dois trouver le camping en bord de mer repéré ce matin sur internet. Il serait à une dizaine de kilomètres du pont, sur l’île de Ljøsøya. Vraiment un magnifique coin perdu comme je les aime – accessible par une route de gravier pleine de nids de poule à une voie!! Souhaitant avoir l’accès au wifi de crainte que ma carte SIM tire à sa fin, le proprio m’offre de m’installer tout près de sa maison (pour un meilleur signal) et m’apporte une table à pique-nique pour que je n’aie pas à sortir la mienne.

jour9-1306

Une fois Olav Jr. installé sur ses cales et moi à la table, Daniel vient me rejoindre pour m’offrir du poisson. Son ami vient de revenir de la pêche et il en a trop… dommage je suis végétarienne. Il a de tout évidence envie d’une bonne jasette en français, il s’installe à la table! Il est originaire de la Suisse et a rencontré son épouse lors d’un séjour d’immersion espagnole en Espagne. Il vit en Norvège depuis neuf ans et a vraiment le mal du pays. Il s’ennuie de ses montagnes. Ici de l’île de Ljøsøya, il doit effectuer trois heures de route vers le nord pour faire du ski. Sa femme est la 7e génération à prendre la relève de ce commerce. Il m’apparaît bien déchiré entre le coeur et la raison.

Nous parlons « météo ». Il m’apprend que la Norvège a connu le pire été depuis 25 ans. Il a plu quasiment sans arrêt! Et là, depuis une semaine c’est le beau temps, le soleil et la chaleur. Il en est presque vexé, car les enfants ont eu un été ennuyant alors qu’ils devaient retourner en classe la semaine dernière. Je me demandais aussi pourquoi les Norvégiens étaient étendus partout au soleil, en bédaine pour les messieurs, des gens partout aux terrasses, les cultivateurs font les foins, ça sent bon le foin frais coupé, probablement une deuxième coupe. Je comprends enfin que l’été vient tout juste d’arriver.

Je fais aussi de belles rencontres avec des campeurs, une jeune famille de la Hollande et une autre d’Allemagne. Mais dès le coucher du soleil, les moustiques nous font rentrer chacun chez-soi. God natt!

jour9-2032
Scène toute en sérénité devant Olav Jr. Faut bien le gâter un peu!
Publicités

11 réflexions au sujet de « Jour 9 – Alesund et Route de l’Atlantique »

    monic a dit:
    30 août 2015 à 20 h 29 min

    louise aux iles la meme chose les personnes se saluent les 4 doigts tu dois t`en souvenir???

    J'aime

    Lucie Proulx a dit:
    24 août 2015 à 9 h 57 min

    Ah ben je viens de lire les 3 derniers jours en ligne j’avais pas internet ,inutile de te dire que je fatiguais en sybole !!!!!! Tu me fais tripper comme toujours et tes photos sont superbe j’adore ton voyage encore une fois 🙂 Prends soin de toi cousine xxx

    J'aime

      Louise a répondu:
      24 août 2015 à 14 h 19 min

      T’es trop drôle la cousine! Merci t’es trop fine! xxx

      J'aime

    Claire a dit:
    24 août 2015 à 8 h 03 min

    Bonjour Louise,
    Tu es une guide excellente qui sait aller à l’essentiel tout en nous donnant une bonne dose de superflu pour nous faire rêver. Avec la qualité et la diversité de tes photos, tu nous feras économiser l’argent du voyage car nous avons partagé tout ça avec toi. Merci encore. XXX

    J'aime

      Louise a répondu:
      24 août 2015 à 14 h 18 min

      Woooow… y’a un prix à payer en lisant le dernier article! 🙂

      J'aime

    Marcel a dit:
    24 août 2015 à 7 h 24 min

    Tu nous permet de t’accompagner dans ton voyage. Tu as maintenant bien apprivoiser Olalav Jr et tu en prends bien soin!

    J'aime

      Louise a répondu:
      24 août 2015 à 13 h 49 min

      Merci Marcel!

      J'aime

    Rachelle a dit:
    23 août 2015 à 22 h 10 min

    Franchement c’est magnifique! Que de belles photos! Toute une belle expérience dont je ne suis pas certaine que je serais capable de la réaliser un jour. Bravo!!

    J'aime

      Louise a répondu:
      24 août 2015 à 1 h 29 min

      Sans l’ombre d’un doute sur tes capacités. Ton aventure de vignoble en est la preuve! Ciao!

      J'aime

    corneliahphoto a dit:
    23 août 2015 à 15 h 29 min

    Les paysages sont vraiment magnifiques en Norvège. J’adore voyager avec toi Louise. Je te fais la bise…😘

    J'aime

      Louise a répondu:
      24 août 2015 à 1 h 24 min

      Merci! xx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s