Publié dans Terre-Neuve et Labrador 2017

Jour 11 – The Heritage Run

5:30 – Ça m’est arrivé encore ce matin, comme presque tous les matins lorsque je suis en voyage.  J’émerge de ma rêverie matinale et apparaissent quelques instants de confusion… Où suis-je??  Et doucement, la brume se dissipe…  Foggy wake up moment!

Port de Fortune

8:30 – Je ressens le besoin de me dégourdir les jambes un peu.  Un beau sentier pédestre débute au camping et mène directement au port de Fortune en 15 minutes.  La forêt sent bon la fraîcheur du matin… la sérénité.  Je fais la rencontre d’une locale très sympathique.  En ce dimanche matin, le port s’éveille tout doucement.  Je croise quelques pêcheurs qui me saluent tous de la main ou d’un charmant sourire.  Tout est fermé au village.

Port de Fortune avec ses petites cabanes de pêcheur.

Je retourne à Grand Bank pour faire une courte visite au Provincial Seamen’s Museum qui n’ouvre pas avant 12h. Je trouve le bâtiment très joliment atypique et qui suscite chez-moi un sentiment de déjà-vu… Le musée loge dans l’ancien Pavillon de la Yougoslavie de l’Exposition universelle de Montréal de 1967, déménagé à Grand Bank en 1971.

Donc tant pis, je retourne au camping terminer mes préparatifs de départ pour le circuit du patrimoine (The Heritage Run), une boucle qui me permettra de découvrir la côte sud de la péninsule de Burin et d’apercevoir les îles françaises de St-Pierre-et-Miquelon.

Au loin, les îles françaises de St-Pierre-et-Miquelon.

À chaque virage, montée et descente, se dévoilent des paysages inattendus d’une grande beauté.  Encore aujourd’hui, ce ciel nuageux avec de nombreuses percées de soleil permettent ces paysages d’ombres et de lumières fantastiques.

Sur le sentier pédestre du camping menant au port.

Je m’arrête fréquemment en prenant soin de mettre les feux d’urgence. Un gros pickup me dépasse lentement alors que j’ai mon appareil photo collé au visage.  Il continue un peu et fait ensuite demi-tour pour revenir à ma hauteur.  En le voyant revenir, je me dirige tout de suite vers ma portière côté conducteur.  Je suis en mode « vigilance »…

  • Hi! (le type a la jeune soixantaine… barbe non-rasée, apparence très négligée..regard d’un lendemain de grosse brosse…)
  • Good morning!
  • Have problem m’mam?
  • Not at all!  I just stopped a moment to make photos.
  • Oh!  Though you have problem cause of you hazard lights… so I stopped…
  • No everything is ok! Thanks for asking and have a good day sir!

Et je suis montée dans mon véhicule en ne négligeant pas de faire un beau sourire au monsieur.  Les gens sont très gentils et aidant ici, mais la nature humaine est la même partout.  Avec mon appareil photo en main, il était évident que je n’avais pas de difficultés.

La petite communauté de Lawn. L’asphalte rose contraste bien avec le bleu du ciel et la verdure! Une baie vraiment de toute beauté!

J’ai fait quelques belles rencontres aujourd’hui.  Cette région est peu connue des touristes et les guides de voyage en parlent peu.  Les gens sont intrigués soit par la roulotte, soit par Mado ou par le fait d’une femme voyageant en solo et en VR, ils s’arrêtent et posent beaucoup de questions.

À Marystown, je m’arrête en bordure de la route pour manger une frite.  La propriétaire du restaurant, une dame dans la cinquantaine originaire de Hong Kong, est littéralement renversée!!

  •  Is it your trailer??
  • Yes!
  • And you drive it yourself?
  • Yes!! 🙂
  • Are you travelling alone??
  • Yes!!  And with my cat!
  • I can’t believe it!!  I would love doing this too… Unbelievable!!  You are so, so courageous!!  I’m single too but I would be so afraid to travel alone!!  
  • Oh you know, I’m only a very lucky and happy woman!  Et elle appelle son frère de la cuisine pour qu’il vienne voir ça!!

 

 

Il pleut maintenant tout au long de cette longue route de plus de 100 km en terre non habitée entre Marystown et Swift Current, où je m’installe pour la nuit.

Camping Kilmory Resort à Swift Current – Il n’y avait plus de place à mon arrivée, mais la dame à l’accueil m’a gentiment offert de me stationner à côté du Comfort House et de me brancher à la prise du bâtiment. Toute entourée de la forêt et du silence!!

Distance parcourue:  247,6 km – Nuageux avec de nombreuses percées de soleil, 19˚C – pluie en fin de journée.

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

8 commentaires sur « Jour 11 – The Heritage Run »

  1. C’est tellement bon de décrocher du temps et tu t’es fait ce cadeau dans un endroit intrigant pour beaucoup de gens. En plus, tu me donnes le goût de relire Why Café!

    J'aime

  2. Belles photos mon amie. Depuis que tu côtoies HD finissante chez au collège Marsan, on sent son influence. Continue lâche pas tu es sur la bonne voie. J’ai hâte de voir la suite…

    J'aime

    1. Merci et oui Diane, je me pose… de plus en plus! Je ne sais même pas quand je rentrerai à la maison!! 🙂 Je faisais beaucoup plus de route en Norvège. Je fais vraiment un fabuleux voyage! xxx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s