Publié dans Terre-Neuve et Labrador 2017

Jour 13 – Cape Bonavista

Une petite journée tranquille. Toute en lenteur.  Je roule vers Cape Bonavista, à la toute pointe nord de la péninsule de Bonavista.  J’emprunte le sentier pédestre le long de la falaise menant au phare historique.  Quelques voyageurs se promènent; certains se prennent en « selfie » avec la statue de John Cabot en arrière-plan.

Je m’assieds à différents endroits pour observer tantôt la mer, tantôt les macareux plus nombreux ici qu’à Ellison.  Je pense à mes jumelles optiques dans mon coffre-à-gants…

L’arrivée de deux gros autobus de touristes m’incite à me diriger vers Lance Cove pour voir une  caverne de mer effondrée au Dungeon Provincial Park, situé à quelques kilomètres du phare.  La route en gravier, plutôt la piste, est dans un état déplorable. Pas de gros autobus par ici!!!  🙂

De nos jours, la localité de Bonavista est pareille aux autres petites villes de la côte de Terre-Neuve.  Pour cette raison, on a du mal à imaginer qu’il y a une génération à peine, ce petit coin de pays était un centre de commerce international qui influait sur les économies du monde entier.  Explorateur né à Gênes, en Italie, Giovanni Caboto (Jean Cabot, en français) fut envoyé à la découverte du nord-ouest de l’Atlantique par les bons bourgeois de Bristol, en Angleterre.  C’est à Cape Bonavista que Cabot et son équipage se seraient arrêtés pour la première fois en 1497.  À partir de cette date, l’industrie de la pêche à la morue s’y est développée, avec séchage local du poisson et transport vers les marchés européens, et d’innombrables fortunes s’y sont faites et défaites.  Un peu au hasard, ruelles et rues étroites se croisent sur les collines de la ville, qui se visite en voiture, à pied ou en vélo. (Extrait du Guide Solo VR Terre-Neuve)

Encore ici, comme sa grande soeur St. John’s, les rues vont dans toutes les directions. J’essaie de deviner où commence et se termine les terrains…  La richesse est moins présente sur cette péninsule.  Le vieux Bonavista est joli, ainsi que le port.

Le propriétaire de mon camping m’a recommandé hier d’aller luncher au Bonavista Social Club à Upper Amherst Cove.  Ayant prévu de faire la boucle par la Baie de Bonavista, c’est sur ma route!  Après avoir quitté la route principale, une petite route serpente et suite à une descente vertigineuse vers la mer mène au restaurant.  Mais quel restaurant!! Le Bonavista Social Club exploite les jardins de ferme, l’élevage et le mode de vie autonome.  Le pain est cuit au four à bois.  J’y ai dégusté ma meilleure pizza végétarienne À VIE!!  Assise à une table à l’extérieur devant la mer et devant une partie des cultures de fines herbes!  À mon départ, il y avait des gens en attente pour vivre cette expérience gustative extraordinaire dans un décor, un environnement unique.

 

Je reviens tôt au camping.  Nos voisins ont quitté, le camping est presque désert, alors j’en profite pour donner une liberté totale à Mado.  Hiiiiiii, ce qu’elle a couru la jeune fille!! Hiiiiii, y’en avait de l’énergie accumulée dans ce petit corps!  Elle semblait totalement ahurie par tant de liberté, tant d’espace.  Sa joie évidente était tellement touchante. Hiiiiii, que le retour à la vie urbaine lui sera difficile!! Pendant ce temps et tout en la surveillant du coin de l’oeil, j’ai lavé tout l’extérieur de Criquette.  Elle brille de fierté!!

Distance parcourue: 62,7 km  – Journée encore toute ensoleillée! 19˚C –

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

9 commentaires sur « Jour 13 – Cape Bonavista »

  1. Bonsoir Louise,
    J’aime beaucoup tes photos et la façon dont tu personnifies tes amis Mado, Criquette et Gaston. J’irai sûrement à Terre Neuve dans un an ou deux avec Oiseau. Ta photo de la pizza végétarienne accompagnée d’une bouteille d’huile pimentée avec vue sur la mer était très belle. J’ai été ému du récit de ta rencontre avec Espérance sur le traversier…Continue à nous faire voyager avec tes amis,

    Bernard

    J'aime

    1. Bonsoir Bernard! Long time no talk! Très heureuse de te lire. Sauf que Gaston a été remplacé par Henri. Là où je suis en ce moment même plaira assurément à Oiseau… à suivre! xxx

      J'aime

  2. Merci pour ce beau voyage, j’ai toujours aimé les textes descriptifs et Zola n’a rien à t’envier. Je peux presque voir ce que tu décris et j’entend aussi ta voix à travers tes mots. Bonne journée!

    J'aime

  3. Que de belles choses que tu vois, c’est super de te lire, on voyage en même temps que toi, bonne continuation trippante, mes salutations à Mado de la part de Sharly et de Mia et de moi gros bisous 😎

    J'aime

  4. Quelle joie de te savoir si heureuse! Vous dégustez Mado et toi chaque parcelle de ces belles découvertes. Continuez d’être aussi gourmandes! Viva la vie!

    J'aime

  5. Salut Soeurette!
    Merci pour la finesse de tes commentaires et descriptions sur ton voyage, belle façon de partager tes déplacements, et vivre ton émerveillement face à tant de beauté naturelle. Mais il n’y a que toi qui peut y croire à plein!
    salut à Criquette et mado!
    bisou,

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s