Publié dans Yukon 2018

Jour 5 – Manitoba first time!! Et quasi panne d’essense…

5:30 – Mado me piétine encore… comme tous les matins aux aurores.  Elle veut ses croquettes… il est quand même 6:30 pour elle, considérant le changement d’heure.  Une bonne nuit de sommeil bercée par le bruit de la fontaine sur l’étang juste derrière Criquette.  Et je me paie la traite avec deux excellents espressos allongés avec ma petite Essenza mini.  Une fan finie de Nespresso et ses grands crus de café.  Que les capsules en aluminium et le café soient entièrement récupérés comblent mon besoin de récupération de nos produits de consommation.

À notre arrivée au camping hier soir, nous avons été accueillies par cette horde d’oies.  Mado en avait plein la vue!!  Pendant que j’installais Criquette sur notre lot, les oies sont venues nous y rejoindre.  Mado s’est faite toute petite et a préféré les observer de l’intérieur.  🙂

9:00 – Gros matin de vidange des eaux grises et noires, vérification de la pression des pneus, des écrous des roues, etc.  Les pneus de la roulotte perdent à peu près 1 livre par jour.  Même chose lors de mon voyage à Terre-Neuve.  J’ai mon compresseur portatif alors j’ajoute les 4-5 livres manquantes.  La pression des pneus doit être à 49 lbs.  Il y a beaucoup à voir et à vérifier lorsque tu traînes l’équivalent d’une petite maison et toutes ses composantes derrière ta voiture! 🙂

La ville de Kenora compte plus de 15 000 habitants.  C’est vraiment une jolie ville avec ses marinas en bordure du Lac des Bois.  J’y suis passée un peu par accident en empruntant la voie pour passer au centre-ville plutôt que la voie de contour en quittant la station d’essence.  Il y avait deux beaux petits fans qui traversaient le boulevard à l’intersection et sur leur feu vert!!  Peut-être était-ce un hasard.. mais peut-être qu’ils traversent cette intersection tous les matins en allant se chercher un beignet au Tim Horton!!  🙂

9:25 – Yeah!!  First time in Manitoba!!!  Je me pince… Je suis en plein « dedans », ce rêve imaginé il y a plusieurs années de traverser le Canada vers l’ouest en VR.

Dès les premiers kilomètres au Manitoba, je me sens un peu comme au Québec… la chauffée est moche!  🙂  Encore davantage aux alentours de Winnipeg où j’ai emprunté la voie de contournement, highway 100, pour éviter la ville.  Ouf… la Criquette se fait brasser le popotin!!  L’autoroute est comme une mini planche-à-laver… sur des dizaines de kilomètres.  À deux endroits, des panneaux annoncent « route cahoteuse sur 80 kilomètres ».  L’effet de piston causé par la roulotte sur le camion dans les cahots est très spécial et presque violent.  C’est comme si le camion se fait pousser et tirer par la roulotte et vice-versa.  Un accordéon!!  Bref… je me comprends!  Mais quand ça dure pendant quelques centaines de kilomètres et sous la pluie, ça…. fait une expérience de plus! :-).

11:15 – Je croise un train de marchandises.  Il doit bien faire 2-3 kilomètres de long.  Je ne sais pas si c’est possible ou juste une impression.  Faudrait que je vérifie… Mais bon, il transporte des conteneurs sur deux étages et au moins 80% de ces conteneurs portent deux noms:  China Shipping et Costo!!  Deux semaines avant mon départ, j’ai commandé de Chine (par erreur, car je croyais que c’était du Canada) un sac-à-dos pour chat (ici, il ne faut pas rire… merci).  Et je ne l’ai pas reçu avant mon départ!!  Et là je réalise que mon sac-à-dos était peut-être sur ce train???

Des prairies, des cultures à perte de vue!!  Un magnifique et gigantesque champ de tournesols!!  Ça fait du bien de voir au loin.  De l’autoroute, je pense que ce n’est que ça, partout, tout le temps, des champs à perte de vue.  En regardant la carte routière, on y aperçoit des milliers de villes et/ou villages ou hameau, qu’importe. Ça me laisse un certain sentiment d’inachevé de ne pas débarquer de l’autoroute pour aller voir au coeur de la province.  Une autre fois.

14:50 – Je crains que la mauvaise route me cause une panne d’essence!!  Moi et les liquides cette semaine lâ-lâ, ça va faire!!  Car vu les conditions routières et malgré que la route est plutôt plate (lire planche), j’ai consommé près de 16,5 litres au 100 km plutôt que 14 pour les précédents jours.   Et comme en Ontario, les villes sont très distancées…  Il me reste une autonomie de 15 kilomètres.  Ouf… Je fais le plein à quelques kilomètre de là… 61,84 litres… mon réservoir fait 60 litres.  Où es l’erreur??

Je mets fin ici maintenant à ma mauvaise gestion des liquides des derniers jours.  Ce n’est pas dans mes habitudes!

J’appelle le camping où je souhaite m’installer pour la nuit.  Je tombe sur un répondeur… pas très génial. Je laisse quand même une message à l’effet que je veux réserver un emplacement et que, quoi qu’il en soit, j’allais tout même m’y arrêter.  Cinq minutes plus tard, je reçois un retour d’appel.  On convient rapidement d’un lot et des services inclus.

Your last name? me demande la gérante;
– Louise Roy (je prononce comme « joy », « Roy » et j’épelle) R-o-y
Louise Roy? (à la française)
– Hahaha!  Hey oui! Il est très rare qu’un anglophone prononce Roy à la française!!
Mon nom est Linda Roy!

Bon là je ne sais pas trop où je voulais en venir avec ça…

Je m’installe donc au Meadowlark Campground & RV Park.  Et, ce qui est très inhabituel, j’ai un peu raté ma mise à niveau de Criquette.  J’en ai perdu quelques tomates qui ont roulé dans le lavabo! 🙂

Le couteau les empêche de rouler dans le lavabo

 

 

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

17 commentaires sur « Jour 5 – Manitoba first time!! Et quasi panne d’essense… »

  1. Tu as raison, les distances sont longues entre les stations d’essence. Ne prend pas de chance. C’est ma phobie de manquer d’essence. J’ai hâte de voir de belles photos comme tu sais si bien les prendre. De beaux champs à perte de vue, c’est magnifique. Sois prudente, je t’embrasse. XX 😘😘

    J'aime

  2. Bonjour Louise
    Ce n’est qu’un début et il y a tant de belles choses à voir tout au long de ton voyage. As-tu pris la yellow head route qui va vers Edmonton?
    Bonne route et profite en bien
    Robert

    J'aime

  3. Allo Louise je suis un peu en retard sur la lecture mais là je suis à jour !!! Je suis bien heureuse de te lire ,tu me fais toujours beaucoup de bien avec ton humour 🙂 .Je te souhaite un superbe voyage rempli de faits cocasse 🙂 Profites -en bien et merci de nous faire voyager avec toi .

    J'aime

  4. Bonjour Louise, pour le train c’est très fréquent des trains de conteneurs aujourd’hui avec une longueur de 10,000 pieds ou 3,048 km sur les longues distances. Ce fut ma carrière de m’amuser avec ses mastodontes!

    J'aime

  5. Ben débrouillarde la cousine, tu t’es bien préparée. À te lire , ça n’a pas l’air si compliqué de voyager seule ( mais t’as Mado pour t’aider , sûrement de l’avoir comme co-pilote t’es d’une grande utilité 😻Et agrément). Je n’en reviens pas que tu penses à tout ( l’air dans les pneus de Criquette et ton camion, le vidangage, etc… ) je te lève mon chapeau. Bravo ! Belle continuation de ta route belle ou cahoteuse mais j’espère pour toi que ce ne seras pas comme ça tout le long 😖 À+

    J'aime

    1. Merci Michelle!! Oui il y a beaucoup à faire, rien de très compliqué, mais il ne faut rien négliger. J’essaie pour le moment de montrer à Mado à vider SES litières!! 😂

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s