Publié dans Alaska 2018

Jour 24 – Sur la route d’Homer

9:30 – Encore une journée mouilleuse et fraîche.  Mais qu’y-a-til de pire que de conduire sous la pluie?  Des essuie-glaces qui sont finis!!  Je voulais les remplacer avant mon départ, mais ça m’a échappé.  Hier ils faisaient un bruit insupportable; alors avant que les lames me lâchent, je me rends au concessionnaire Kia pour les faire remplacer.  En moins de 10 minutes, le gars du département des pièces me vend deux beaux essuie-glaces tout neufs et sort avec moi à l’extérieur pour me les installer gracieusement!  Aaahhh quel bonheur de ne plus les entendre!!!

Le Seward Highway suit les contours du Turnagain Arm au sud d’Anchorage.

394 km – Total:  8 047 km -Le camping où j’ai passé la nuit a été un des endroits le plus détruit de la ville lors du plus fort tremblement de terre de l’histoire (9,2) en 1964.  En commémoration de cet important séisme, la ville a dédié un parc de 134 acres dans les bois là où un quartier entier a glissé dans l’océan.  J’y suis passée ce matin.

Je prends la route vers Homer, situé au sud-ouest d’Anchorage sur la Péninsule de Kenai.  Wow! Cette route est saisissante!!  Spectaculaire! D’un côté la mer et la voie ferrée, et parfois la voie ferrée est de l’autre côté.  À un moment, j’avais la mer à droite et je dépassais un train de passager à ma gauche.

Malgré la présence des nuages, j’aperçois les glaciers, figés aux flancs des montagnes.  Elles sont tout l’tour!!  Je ne sais plus où donner des yeux! 🙂  C’est étouffant de beauté!  Quand même un peu sur la route…!  D’ailleurs pour la première fois depuis que je suis en Alaska, il y a une présence policière assez active.  Il y a beaucoup d’endroits où s’arrêter pour observer et faire de la photographie; il n’y a donc pas lieu de s’arrêter à des endroits interdits et ainsi se mettre et mettre d’autres automobilistes en danger.

Mom essaie toujours de trouver de beaux endroits bucoliques où s’arrêter pour le lunch. Aujourd’hui sur le bord du Summit Lake, c’est pas chaud; alors en attendant que le chauffage soit adéquat, je regarde les libellules. J’en ai blessé une sévèrement hier au camping. Mom était pas contente… elle a dû l’achever elle-même.  Pis était grosse et bleue!!!

Caleb est très fier de sa pêche! Trois saumons d’environ 8 livres et 20 pouces de long.

Derrière le bureau de l’information touriste de Soldotna, la ville a aménagé un superbe accès à la rivière Kenai, très populaire pour la pêche aux saumons.  Même une passerelle longe une bonne section de la rivière afin de pêcher en toute sécurité.  Malgré la pluie, la passerelle est occupée et les lignes à pêche également.  À la marée haute, les saumons remontent les petits affluents pour le grand plaisir des pêcheurs.

Vue de ma roulotte au camping Koa à Homer.

Les vents forts ont repris en milieu d’après-midi rendant encore une fois la conduite assez rock’n roll! Ainsi que plus de 50 km de travaux routiers. Il est déjà passé 17:30 quand je finis de m’installer au camping situé à 6 km d’Homer.  Je m’y rends pour aller au bout de la terre, soit sur la Homer Spit Road.

Il faut se rappeler où on a garé son bateau! 🙂 (Marina sur le Homer Spit Road)

Dame Nature n’est vraiment pas clémente ces jours-ci et les prochains jours s’annoncent assez merdique pour le sud de Anchorage pour la semaine au complet.  Je ne sais pas ce que les américains lui ont fait!! 🙂  Je vais devoir changer un peu mon itinéraire.

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

12 commentaires sur « Jour 24 – Sur la route d’Homer »

  1. Tu es rendus au bout de la route en Alaska.
    Bravo. De très belles routes et paysages seront
    Sur le retour.profitez-en bien.
    Je te lis avec plaisir.
    Robert 😉

    J'aime

  2. Je m’éveille avec ces beaux paysages de rêves, c’est fabuleux….
    Mado, ne semble pas avoir très chaud, dommage que ce soit aussi frisquet.
    Et la pluie c’est désagréable pr la conduite, continue t’es capable, ce sont des moments mémorables…lili

    J'aime

  3. Je ne sais pas si tu as traité ta vitre avec du RainX, mais si tu as l’occasion de le faire, ça rend la conduite sous la pluie un vrai charme. Les gouttes perlent à l’instant ou elles touchent la fenêtre. Un indispensable pour les chauffeurs de taxi 😉

    J'aime

    1. Oui je traite avec du RainX. J’ai fait mon dernier traitement à peu près deux semaines avant de partir. Mais il faut tout de même utiliser les essuie-glaces. J’ADORE ce produit pour la slush en ville! Incroyable! Merci Ben! xx

      J'aime

  4. Woww tes photos sont magnifiques j’adore vraiment , sybole plate pareil pour la température mais te souhaite que çà change ,lâche pas ton écriture c’est toujours un plaisir de te lire xxx

    J'aime

  5. Tes photos témoignent de toute la beauté de ces paysages magnifiques et bucoliques, comme dit Mado. Je te souhaite une température plus clémente pour les jours à venir. C’est toujours agréable de te lire et de te suivre!

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s