Publié dans Alaska 2018

Jour 25 – Épuisante beauté!!

Il pleut.  Il vente. Je vérifie la météo pour la région de Seward… pluie toute la journée.  On ira pas donc. Pour la région de Whittier… peut-être un dégagement en après-midi.  De toute façon, étant rendue au bout de la terre, je dois rebrousser chemin vers Anchorage et de là, décider quelle direction je prendrai.  Mais sur la route d’Anchorage, à la jonction de Seward Highway et Sterling Highway, il y a la route pour le  glacier Portage et Whittier, la porte pour le Prince William Sound.

425 km – Total: 8 482 km – Je refais donc en sens inverse cette route vers Anchorage où les montagnes au sommets enneigés, ces forêts, ces cours d’eau et lacs;  et malgré – ou peut-être avec ce temps de pluie, sont d’une beauté qui fait mal à l’estomac. Entre autres à la jonction des deux highways, la route vous conduit au bas de ces immenses montagnes dans une vallée très étroite.  Je me sens engloutie, si petite et si privilégiée à la fois. Ça fait mal tant de beauté pendant plusieurs heures!! 😉  Ce n’est pas possible de s’arrêter pour photographier à cet endroit où ces émotions d’immensité et de petitesse s’entremêlent.

Des dizaines de kilomètres de route suivent les contours du Lac Kenai qui a un couleur d’un vert indescriptible.  J’ai tenté de la photographier hier, mais je n’ai pas eu de bons résultats avec cette grisaille.  Voici une photo du Lac Kenai prise du haut des airs. Il faut voir!

Il pleut et il fait pas chaud, 11 C, lorsque j’arrive au glacier Portage.  J’avais un intérêt pour faire un circuit de vélo au tour du Lac Portage, mais on oublie ça.  Je m’installe dans le stationnement de l’info touristique et fais quelques photos des glaciers.  Il y en a tout l’tour!!

Je fais le tour de la roulotte pour sniffer mes pneus. Et je mets mon doigt sur le centre de la roue, là où derrière le petit cap il y a le « bearing » pour voir si c’est chaud!  Hahaha!  Oui c’est vrai, je fais ça!  Avec le prix que ça m’a coûté et le trouble… il y a de quoi avoir un petit choc post-traumatique.  Mais ça va passer… le choc, pas le « sniffage »!  🙂

Je lunch et réfléchis à l’option d’aller à Whittier, quoi qu’il n’y fait pas plus beau.  Auparavant, Whittier n’était accessible qu’en train.  Depuis juin 2000, le réaménagement du tunnel Anton Anderson Memorial de 4 km permet de desservir tant le train que le trafic automobile et ce, en alternance.

15:00 – Je me réveille d’une bonne sieste.  Je n’irai pas à Whittier, car il y fait la même météo qu’ici.  Je reprends donc la route vers Palmer à 70 km au nord-est d’Anchorage où je m’arrête pour la nuit.

 

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

17 commentaires sur « Jour 25 – Épuisante beauté!! »

  1. Sers-nous ce « trop plein » par ce blog, chère amie….. On vit ces instants avec toi…. j’en parle à Richard qui s’en informe à tous les jours (!!!)… à mes amies qui n’en reviennent pas de ton courage, de ton « guts ». Bref, vive ce blog pour nous partager ces grandes constatations!!!!!

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s