Publié dans Alaska 2018

Jour 28 – Pancakes in the bucket

Allo! C’est moi, Mado!  Mom n’a pas écrit hier – est sortie – donc avec un peu de retard, je m’en charge!  Enfin hier on a quitté Valdeeeez! Il y faisait froid la nuit, genre 7 degrés et il pleuvait tout le temps.  Des gens ont dit qu’il mouillait depuis une semaine et qu’il allait encore pleuvoir une autre semaine.  Je ne pouvais pas aller dehors moi.

Ces petits lapins là, ils sont partout!! Même autour de Criquette! À mon avis, ils sont beaucoup plus nombreux que Mom peut le penser.

416 km – Total:  9346 km- 7:00 – Il y a de la brume ce matin autour du camping. Les montagnes ont disparu.  Mom va quand même faire une marche sur les quais. Il n’y a pas un chat, juste des lapins!! Yeille, on s’en vas-tu là??

On refait le même chemin qu’avant-hier mais à l’envers: on monte, on monte et monte encore, on passe les belles petites chutes Bridal Veil et Horsetail Valls, on passe le Keystone Canyon et la Thompson Pass, pis eille on voit pas grand chose!  Mom a même allumé les phares du brouillard.  On sort du creux de ces montagnes (photo ci-dessus) où niche Valdez et on retrouve le soleil! Enfin!!  Il a beaucoup plu ça parait; les rivières sont hautaines et très au courant.

Puis il faut que je me repose un peu aussi…

Comme il fait aussi beaucoup plus chaud, Mom s’arrête fréquemment pour me faire marcher et même courir.  Chacune à un bout de la laisse.  Je suis folle comme d’la marde!!  L’air est frais et full d’oxygène, le soleil est chaud, QUE DU BONHEUR!!  Et ça facilite aussi grandement mon transit!  Ben c’est que j’ai pas vraiment la possibilité de courir dans la roulotte, alors enfin j’ai un peu d’espace.

Nous quittons la Richardson Highway à Glennallen pour emprunter la route 1 vers Tok. La route s’appelle aussi la Tok Cutoff – tokcotof – tokcotof… c’est amusant la prononciation.  C’est comme un raccourci.  Wooo pis c’est du sport la conduite.  Elle est rénovée en grande partie et l’autre grande partie est ben maganée.  Nous arrivons au centre d’informations pour les touristes vers 14h, car Mom veut voir John, un ami d’un cousin.  Mais il est pas là… en tout cas pas avant 15h.  Finalement, on s’inscrit au camping où il y a un lave-auto qui permet le lavage à la main.  C’est beau, tout boisé!  Enfin, Henri et Criquette seront dignes de nous suivre!  Deux heures pour les décrotter ces deux fripouilles! Mom se beurrait tout le temps en faisant les branchements à l’eau, à l’électricité, pis en faisant l’accouplement d’Henri avec Criquette, etc.  Bon assez pour les détails.  Après s’être lavée elle aussi, elle retourne à l’info touristique, mais c’est déjà fermée… zut…!  Il est 18:30.

Et là c’est encore moi quand je suis vraiment fatiguée! Quand même, on fait beaucoup de route!

Le gérante à l’office a offert à Mom de participer au « Pancake Bucket » à 19:30, un jeu qui consiste à lancer des crêpes dans une chaudière.  Ça l’air vraiment weird c’t’affaire-là! Finalement Mom y va pour pas avoir l’air trop sauvage.  Après 5 minutes il voulait s’en revenir, mais l’animateur dit:  « Personne s’en va avant la fin, car on fait une photo de groupe!« .  Ouch… c’est quand tu peux pas t’en aller, que tu veux encore plus t’en aller!!  L’affaire était que tu avais deux essais pour lancer une vraie crêpe dans une chaudière, sans la plier, genre lancer un freez-bee.  Si tu réussisses, tu gagnes le p’tit déjeuner le lendemain.  Ça prit une heure avant que les crêpes aient toutes été lancées et que Mom revienne… gelée et… non, elle n’a pas gagné de p’tit déj. 🙂

Quand on roule, je me fais bercer!

 

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

4 commentaires sur « Jour 28 – Pancakes in the bucket »

  1. Chère Mado

    Enfin, des vraies nouvelles!

    Je suis très contente de lire que ton transit intestinal heu, comment dire, déménage bien en fait. Je ne sais pas trop par quel bout prendre cette nouvelle. C’est, heu, une bonne nouvelle j’imagine?

    Quand tu dis que Criquette et Henri s’accouplent, heu, je visualise. Pis ça vient pas pantoute. Bon, écoute, tu me l’expliqueras toi-même lorsqu’on se verra tiens. J’espère que Mon a apporté ta garde-robe d’hiver. Je suis pas trop inquiète, d’habitude elle oublie pas grand chose. Mom est très intelligente! Elle m’épatate régulièrement.

    Comme ça, le tirage de pancakes a pas été un succès boeuf ! Bon. Espérons qu’elle avait un plan B pour son petit-déjeuner.

    Moi, je suis probablement comme vous, je compte un peu les jours pour vous voir en personne, cjhat, camion et roulotte chat bientôt.

    Je suis bien contente que vous soyez tous les 4, comme ça, ensemble dans tous ces kilomètres. Ca me rassure en fait.

    Bonne route.

    Momo xx

    J'aime

  2. Quelle aventure! Tu te lances à chaque moment de ta vie comme dans un saut en parachute, pis tu rebondis! Mado et toi toute une équipe, elle sait prendre la relève quand elle voit que sa MOM en a plein les bras!
    😘

    J'aime

    1. Vous avez eu la même idée que moi.
      Et félicitations Mado pour ton écriture ✍️ tu es presque aussi bonne que Mom.

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s