Publié dans Alaska 2018

Jour 32 – J’ai couru après un ours!

[Jour 31 – Hier au retour de l’avion… suite] Je suis encore sonnée par toute cette beauté, par cette atmosphère indescriptible ressentie là en survolant le Glacier Bay National Park. Je reviens au camping et prends une bouchée. Je décide d’aller faire un tour de machine avec Mado pour découvrir les environs. Il fait tellement beau et j’ai grandement besoin de reprendre mes esprits.

Je roule doucement sur la Front St, en direction du Chilkoot Lake, il fait beau et chaud – Mado est avachie sur le tableau de bord.  Je roule lentement, je traverse le pont de la petite rivière qui mène à la baie, zone populaire pour la pêche aux saumons. Juste avant la fin de la route, je repère un pygargue à tête blanche (american bald eagle) en bordure de l’eau.  Un peu loin. Je m’arrête, installe mon trépied et monte ma 70-200mm sur ma petite caméra.  Le résultat n’est pas fameux, car il est trop loin.  Mon stock photo est dans la valise à l’arrière.  Avec le hayon, ça me donne beaucoup d’espace pour manipuler mon équipement (trépieds, sacs photo, etc.)  Je pense à enlever la lentille, mais finalement j’emporte ma caméra avec la 70-220 sur le siège à l’avant sous le panier de Mado, juste au cas où je verrais un autre pygargue un peu plus loin.

Je fais un u-turn au bout de la petite route.  Revenue là où j’ai photographié le pygargue, ils sont maintenant deux sur le même rocher.  Ah, les amours!! 🙂 Mais ils sont encore bien loin pour une photo réussie.  Je poursuis donc ma route et lorsque j’arrive sur le petit pont enjambant la rivière, il y a 3-4 personnes avec leur appareil photo pointant vers la rivière… il se passe quelque chose. Je regarde à ma gauche:  un ours!!  Un grizzly!!! (photo ci-dessus)

L’ours se déplace rapidement dans la rivière et ensuite sur le bord de celle-ci.  Je remonte dans mon auto laissée en plein milieu du pont, vitres ouvertes…!!  Avec Mado sur la tableau de bord!  Elle a vu l’ours et s’est écrasée sur le tableau de bord les yeux grands comme des billes!  Je file à droite à la sortie du pont, petite route en très mauvais état, pour devancer l’ours et installer mon trépied près de l’auto pour avoir des photos stables de la bête.

Je m’arrête où je peux sans trop de risques, car il n’y a pas d’accotement. Je ramasse ma caméra laissée sur le siège et me dirige vers l’arrière de mon véhicule pour y prendre mon trépied.  F**K, l’ours est là tout près!!  À mon avis il est là à moins de 40 pieds… À mes amis photographes: je suis à 70 mm sur un APSC, donc à 112 mm plein format.  Quel est la distance à votre avis?  Je suis accotée sur l’arrière de mon véhicule, suis-je dans le champ de dire que l’ours est à moins de 40 pieds?  En tout cas, je pèse sur le déclencheur et me sauve à l’intérieur en disant à haute voix:  Oh mon Dieu, oh mon Dieu!!! Car pendant que je déclenche (en mode rafale), il tourne la tête et se dirige vers moi.(photo ci-dessus)

J’attends dans mon véhicule ce qui me semble être de longues minutes, les yeux fermés.. Je m’attends à ce que ce grizzly se lève et mette ses deux pattes dans la fenêtre du côté passager…(n’oublions pas que mon cerveau est toujours noyé dans l’adrénaline).  Quand j’ouvre les yeux, il a repris sa route le long de la rivière.

Je me calme, constate que plusieurs véhicules attendent derrière moi.  Personne n’est sorti. Je fais un u-turn et reviens vers Haines.  Misère…  Moins de cinq minutes plus tard, un pyguarde à tête blanche plane devant mon véhicule et remonte se poser dans un arbre à ma droite.  Me semble qu’il me regarde d’un air un peu réprobateur… 🙂  Mettons que là j’en ai vraiment assez pour la journée!  Ça va, j’ai compris!

Jour 32 – 9:30:  Petite balade dans le camping avec Mado.  En fait, c’est toujours elle qui me balade… ! 🙂  Elle me mène vers un couple de BC.  On jase quelques minutes. Monsieur m’offre un café que je refuse poliment car ma dose est prise et je veux partir rapidement pour une randonnée à vélo aux alentours.  Le temps est magnifique, mais on nous annonce de la pluie en début d’après-midi.

Comme je me dirige vers la roulotte, une dame (Barbara) sort avec empressement de la sienne et se dirige vers moi:

Hi!!  Were you at the Pancake toss (lancé de la crêpe) at Tok? me demande-t-elle.
– Oui effectivement j’y étais!
Je pensais bien que c’était vous, mais pas à cause des crêpes car je me rappelle qu’à l’instant de vous y avoir vue. C’est en vous voyant tout à l’heure avec votre chat… incroyable…! J’ai rencontré une femme hier qui m’a parlé de vous; en fait je pense que c’est vous car elle m’a parlé de votre chat. Her name is Tracy.
–  Oui Tracy!!  Bien sûr!  C’était dans une aire de repos.  Elle était sur le quai… Il y avait des canards. Je me suis arrêtée pour le lunch. Elle a demandé à prendre Mado dans ses bras!  Et Mado est même montée dans sa voiture.  Tracy a pris des photos pour envoyer à sa famille.
–  Elle m’a raconté avoir rencontré une femme voyageant avec un chat et qu’elle n’a pu s’empêcher de demander à prendre votre chat tant elle s’ennuie du sien.  Elle a été très touchée par ça.
– Oui j’ai remarqué qu’elle était très émue lorsqu’elle a quitté.  Et j’ai pensé à elle aussi depuis…Elle porte un gros couteau à la ceinture.  Je me suis demandée qu’elle était donc sa quête pour voyager ainsi depuis trois mois sous la tente, seule…malgré les problèmes mécaniques qu’elles a subis?
–  En fait, elle dors dans sa voiture, elle n’a pas de tente.  Nous avons discuté un moment.  Il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre…
…… s’tie…

Alors que je la pensais à plus ou moins 40 ans, elle est âgée de 56 ans.  Son handicap à la hanche lui a fait subir plus d’une douzaine d’opérations depuis son enfance. Barbara me dit que la famille aiderait à financer son périple en Alaska.

…….  Barbara croit qu’on la croisera à Skagway. Je le souhaite.

10:00 – Je pars en vélo avec en tête cette conversation avec Barbara au sujet de Tracy.  Quel incroyable hasard de croiser Tracy, qui croise Barbara, qui me croise… Il y a de ces rencontres qui vous bouleversent pour longtemps car lorsque vous croisez des étrangers vous êtes complètement authentiques avec eux, sachant qu’ils ne vous jugeront pas, que vous ne les reverrez probablement jamais.

Je savoure chaque instant sur mon vélo sur cette magnifique route sillonnant la rive du lac. Je devais sillonnées les rues du villages, mais finalement je me dirige sur la Mud Bay Road à la Haines Packing Company.  Encore une fois au bout de la terre.  Les montées et descentes sont bien au-delà de ce que je m’attendais.  Je cherche mon deuxième souffle en montée et ne le trouve pas.:-)

Je descends donc de vélo et marche dans les pentes plus abruptes du genre Piopolis.  Les montées sont difficiles et les descentes terrifiantes!  Je n’avais plus fait de vélo sur route depuis 15 ans lorsque je me suis achetée ce petit vélo pliant.. et étonnant en mai dernier!  Un Dahon Mu 10 vitesses pour le routing. Sauf que je ne l’ai utilisé que dans la région de Longueuil, donc sur le plat, plat, très plat. 🙂

13:00 – Très fière de revenir au village en un seul morceau! 🙂  J’avais noté dans mes lectures qu’il y avait un restaurant taï en ville.  Je m’y arrête et y déguste un de mes meilleurs « curry » à vie!  À ce jour, toutes les 3-4 fois où j’ai mangé de la cuisine taï en Alaska, c’était fait par des thaïlandais et délicieux!!  🙂  Je lis un journal local qui donne des instructions à suivre au sujet des ours, dont ne jamais laisser un ours s’approcher à moins de 100 verges; ça fait 300 pieds ça?  En sortant du resto, il se met à pleuvoir.  Pas grave, je suis à moins d’un demi-kilomètre de mon camping. Total: une randonnée d’environ 25 km.

15:30 – Pendant que mes deux brassées de « laundry » en auront pour 40 minutes à se faire brasser, j’ai le temps de passer à la « brewery » et à la « grocery« .  Ici à Haines, une brasserie fabrique plusieurs bières très réputées.  Et pis j’aime la bière, la bonne bière, beaucoup.  Je choisis une IPA, le plus petit format pour apporter: 1 litre.  On embouteille devant vous.  On veut que vous rapportiez la bouteille en exigeant un dépôt de 5,75$ US pour celle-ci.  Méchante bouteille! Elle n’entre pas dans mon frigo!  🙂

21:15 – Il pleut, il y a de bonnes rafales.  Journée « musée » demain avant de prendre le ferry de 16h vers Skagway.

 

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

7 commentaires sur « Jour 32 – J’ai couru après un ours! »

  1. En te lisant j’avais peur pour toi j’avais des frissons…en plus de faire de belles rencontres.
    Tu profites de la vie, c’est important. Très belles photos et de beaux récits.
    Colette

    J'aime

  2. Tu commence à vivre dangereusement matante prochain épisode tu vas battre un ours à main nue pour te faire un tapis d’entrée pour crickette et manger de l’aigle pour souper. Si tu es capable de me ramener une ipa de ton périple je te la payerai j’adore les ipa.
    Toujours un plaisir de te lire.
    Xx

    J'aime

  3. Tu as eu de adrénaline en survolant les environs et naturellement cet ours que tu as rencontré de très près. Ce seront des souvenirs qui te resterons dans la tête pour longtemps.
    Bonne continuité et bonne journée. 😉😘

    J'aime

  4. Encore une lecture excitante, en te fermant les yeux 👀 tu ne pouvais pas voir ce que l’ours allait faire à ta fenêtre.
    Au plaisir de te lire demain avec mon bon café ☕️.

    J'aime

  5. iiissshhhhh! J’aurais eu plus peur que toi devant l’ours, surtout qu’il avait les flancs creux… Que d’émotions! Quel beau coin de planète! J’ai hâte de revoir Skagway à travers toi xx

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

  6. Mado a pris une très belle photo de toi devant ton vélo! Dis-moi pas que tu lui donnes des cours en photographie!
    C’est vrai qu’en voyage on rencontre des personnes sans filtre, peut-on vivre la même chose dans le quotidien?
    Encore du bon temps Louise……xxx

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s