Publié dans Alaska 2018

Jour 33 – Haines… ma favorite!

Je n’ai jamais voyagé plus de 30 jours. J’en suis à ma 33e journée de déplacement depuis mon départ de Longueuil, mon chez-moi, actuellement. Et là c’est comme si Criquette était mon chez-moi permanent, c’est comme si je commençais enfin à toucher le vrai moment présent.  Je n’arrive pas à savoir où je serai demain – et je n’ai pas vraiment besoin de le savoir. Je ne réserve donc rien à l’avance.

Le cimetière de Haines se situe sur une petite route en cul-de-sac en pleine forêt.  Un endroit hors du commun pour le dernier repos.  Un chien me surveille de très près au point de m’obliger à remonter dans mon véhicule.  Je crains presque autant les pitous que les ours! :-0

Ce sera ma dernière journée à Haines.  Et bien honnêtement, j’ai vraiment BEAUCOUP aimé cet endroit.  Un endroit où je serais restée quelques semaines en été sans aucun risque de m’ennuyer.

Le temps est très sombre ce matin. Mais au moment où j’arrive au petit port de Haines tout près de mon camping, de beaux « pieds de vent » percent le ciel et illuminent les bateaux.

Je sors rapidement de mon véhicule, caméra à la main, car je vois ces superbes pieds de vent de lumière éclairés les bateaux. Je fais quelques photos.  Une dame s’approche de moi et demande si elle peut me poser une question.  Qu’est-ce qu’elle peut bien vouloir me demander…  je suis seule, sans Criquette et Mado! 🙂

– J’ai vu votre plaque sur la voiture. Êtes-vous vraiment venue du Québec jusqu’ici avec votre voiture?? me demande Beth de Pennsylvanie. Elle est du groupe sur le bateau de croisière amarré au port.
– Yes I did!!
By your own??
– Yes Madam! 🙂  Et nous jasons un moment.

 Je fais une courte visite au Musée des marteaux. Difficile d’y circuler, car la gang du bateau a envahi les lieux avec leur guide.  Ça donne envie de se servir des marteaux… hahaha!  Mais celui ci-dessous a attiré mon attention par l’article de journal.  Très ingénieux ce système pour graisser les « bearings« ! 🙂

11:30 – Je reviens au camping préparer le team pour le départ.  Une touchante surprise m’y attend:  Barbara m’a laissé un « linge de table » tricoté – avec un petit mot et ses coordonnées.  Maman faisant exactement les mêmes.

12:30 – Je quitte le camping et me dirige au dock d’embarquement, prendre le ferry de 16h vers Skagway. Nous commençons l’embarquement vers 14:30.  C’est compliqué et long.  J’ai la frousse que l’on me fasse embarquer de reculons comme les deux très longs VR qui viennent de manoeuvrer péniblement.  Ouf… finalement j’entre une des dernières et devant! 🙂  J’y retrouve Barbara et Daryl! 🙂  Nous profitons de cette heure de traversée pour se connaître davantage.

Le port de Skagway peut accueillir de gros bateaux de croisière.  L’un des bateaux amarrés a des glissades d’eau sur son pont supérieur et un autre truc énorme qui ressemble à un trampoline… nouvelle technique pour éjecter un client insatisfait.  Un homme à la mer!!  🙂

Tout comme moi, Barbara n’apprécie pas ce flot de croisiéristes qui envahissent les lieux massivement.  Ce matin à Haines, j’ai failli en frapper deux en reculant pour sortir de mon espace de stationnement sur rue.  Trois personnes sont passées derrière ma voiture sans remarquer que j’étais à reculer.  Merci à mon détecteur de mouvement!!  Les gens se promenaient mains dans les poches, traversant partout sauf aux intersections, comme si les lieux leur appartenaient.  Une commis dans une boutique maugréait à voix haute à la sortie d’un groupe qui n’avait pas fait sonner fort la caisse, mais avait mis pas mal de désordre dans ses tablettes et comptoirs.  Des zombies!! Américains.

Je m’installe dans un camping, mais devrai le quitter demain pour laisser toute la place à un groupe de VR, probablement celui où j’étais à Haines.  J’irai à celui en face de la baie… en face des bateaux de croisière…! 🙂

Je fais la connaissance de mes voisins immédiats:  Erik du Danemark, 68 ans, champion d’haltérophilie dans sa catégorie.  Il sera à Montréal l’an prochain pour une compétition.  Aussi, un petit groupe de français auquel je me joins pour une belle jasette et une bonne bière!

 

 

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

4 commentaires sur « Jour 33 – Haines… ma favorite! »

  1. Hum…trrrrrrrès beau voyage et excellentes photos. Tu vis comme une nomade et je prédis qu’il te sera difficile de reprendre le train-train quotidien au retour. J’ai passé par là dernièrement et crois-moi, je sais de quoi je parle. Bonne route!

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s