Publié dans Alaska 2018, Ouest Canadien 2018

Jour 45 – Fabulations…!

6:30 – Dur réveil.  J’ai pas dormi beaucoup avec la voie ferrée très achalandée derrière mon lot au camping.  Une vingtaine de pieds… peut-être moins.  Sûrement plus, mais je n’ai jamais dormi aussi près d’une voie ferrée!!  Et il en est passé des trains, et des trains – à vive allure même en pleine nuit, qui n’en finissaient plus de passer.  Et ces grincements stridents…  sûrement des bearings de roue pas graissés.  Criquette en tremblait de tous ses membres.  Mado était tellement apeurée que je devais la prendre dans mes bras pour la rassurer.  Peut-être était-ce aussi pour me rassurer.  J’ai vraiment détesté cet endroit. Mauvais service, mal entretenu.

408 km – total: 13 524 km – 8:00 – J’essaie d’arriver au Lac Louise avant 9h pour avoir un espace de stationnement près du lac.  Il pleut abondamment en cours de route. Il ne fait pas chaud, 4 C. Brrrr…. mais j’ai les vêtements adaptés à la situation. Je me suis achetée des gants chauds en Alaska, à Haines.  En prévision de.

Youppie!  J’ai un des derniers espaces au stationnement près du lac.  La pluie a beaucoup diminué pour complètement cesser au bout de dix minutes.

Première surprise!  Je ne savais pas qu’il y avait un méga gros hôtel sur le site du Lac Louise. On dirait que ça me dérange. Je poursuis sur le sentier pensant que les rives du lac seraient visibles au bout d’une certaine marche.  Mais non!  Je suis déjà là sur le bord du lac.  J’aurais pu m’y mettre les pieds. Il y a des passerelles longeant la rive, un kiosque de location de canots à 110$ pour 30 minutes.  Déjà pas mal d’animation même si tôt et le temps maussade.  J’ai le sentiment que l’on abuse.  De Louise. Du lac.

Je cherche et trouve, via des affiches, un sentier qui mène à un point d’observation.  Une superbe marche dans une forêt qui célèbre cette pluie bienfaisante.  Enfin une douche!! 🙂  La forêt est fabuleuse, heureuse.  Ça se sent. Deux jeunes argentines me suivent de près. La montée est soutenue sur un peu plus d’un kilomètre; ensuite la récompense.

Au moment où je redescends, il est devenu difficile de trouver un espace libre le long de la berge.  Il y a beaucoup de monde, partout!  Ça me rappelle une visite au volcan Poas en Argentine, avec au fond un lac comme celui-ci.  Il y avait tellement de monde!!  Quelle est donc la magie que cette couleur exerce sur les gens, Turquoise ou Émeraude…

Au retour, je m’arrête à Banff.  Quelle horreur!!  La ville est sous occupation touristique! Une fourmilière désorganisée.  Des files d’attente partout, à la station d’essence – j’ai dû en faire trois pour pourvoir m’insérer dans une file.  Les intersections, les trottoirs, tout est congestionné.  Certains aiment ça la congestion.  Quand ça dépasse le seuil de l’animation, je m’en vais.  Et c’est ce que je fais: je ne fais que passer à Banff.

Mon ami Jean-Marc m’envoie un courriel ce matin et me parle avec enthousiasme d’un musée qu’il a un jour visité au nord est de Calgary.  Je fais quelques recherches sur le web et décide de m’y rendre, c’est à seulement 229 km.  🙂 Je choisis un itinéraire de routes secondaires qui contourne complètement Calgary et m’offre des décors incroyables!  Qu’il est beau notre pays!

Les paysages à perte de vue!  C’est bon de revoir les grands espaces de culture.  Les récoltes sont bien entamées.  Je ne vois plus de champs aux fleurs jaunes… elles ont sûrement été récoltées.

Chaque ballot de foin a son petit nuage!

Je m’installe au Dinosaur RV Park à Drumheller. 🙂  Cette ville fondée sur l’exploitation du charbon profite désormais d’une autre ressource souterraine: les fossiles de dinosaures.  Petite bourgade située au beau milieu des énigmatiques Badlands de l’Alberta, elle est aussi au coeur du Dinosaur Trail.  On ne plaisante pas avec la paléontologie ici:  le Royal Tyrrell Museum, non loin, n’est pas seulement un site à visiter, mais aussi un centre de recherche.(Lonely Planet)  C’est que je vais voir demain!

17:30 – Je reviens du village.  La dame de l’office m’avait informée qu’il y avait une belle photo à faire de la gorge du dinosaure.  Alors j’y suis allée.

Il y a une tente d’installer sur le lot voisin.  Ce n’est pas la première fois que je les voie.  Peut-être même la troisième fois.  Un couple dans les 70 ans passés voyageant et dormant sous la tente.

Je n’arrive pas à me décider:  font-ils envie ou bien pitié.  Risque de gel ici cette nuit. Ils portent tuques et manteaux d’hiver. Je les observe; ils sont rodés au quart de tour.  Ils terminent leur souper pris à la table à pique-nique.  Tous les deux ramassent et rangent dans un ballet bien maîtrisé.  Ils ne se parlent pas.

La table est vide et les voilà assis dans la voiture.  Ils feuillettent des brochures.  Elle enlève sa tuque, ébouriffe ses cheveux gris mi-longs.  Ils ne sont pas souriants. Il est près de 20h.  Peut-être vont-ils se réchauffer au cinéma? Ils ne vont sûrement pas au resto, ils viennent de terminer leur souper.  Ils partent.  Seraient-ils en mission??  Ils sont organisés.  Bouteille d’eau de couleur rose pour madame; la bleue c’est pour monsieur. Tous les deux participent à toutes les tâches ensemble, équitablement.

De la gueule du dinosaure, vue sur la vallée de Drumheller

20:07!  Hey ben, ils reviennent déjà!  Le ciné-parc devait être fermé! 🙂  Ils restent dans leur VW blanche et examine encore la carte des activités de la région, reçue lors de l’enregistrement au camping.

20:30 – Ils y sont encore! Ils veillent dans l’char!!   Bon je ferme mes rideaux car j’ai l’impression qu’ils voient que je les voie!

Auteur :

Passionnée de voyages et de photographie

12 commentaires sur « Jour 45 – Fabulations…! »

  1. Je trouve ça plate que tu ai pas apprécié ce beau coin qui est Banff, c est vrai que nous, on était là au mois de décembre, pas de touristes avec le petit cachet des Fetes car chaque coin d’un pays, il y a qqc de special pour les décors de Fetes de Noel.
    Voila on en reparlera, Bonne continuité et reste prudente
    😍

    J'aime

  2. Comme Pierre, et comme toi, je n’ai pas apprécié le train d’enfer qui passait juste de l’autre côté du stationnement où nous nous sommes arrêter pour une nuit. Pas chouette en gênerai, cette ville. Par contre, Lake Louise et Banff m’ont enchantée et il faisait très beau. Des touristes? Nous en sommes! À part ça, c’est vrai qu’il est beau notre pays 😊 Bonne route!

    Envoyé de mon iPad

    >

    J'aime

    1. Sans vouloir te contredire, je ne suis pas une touriste, mais une voyageuse! Sachant que c’était une section très touristique, je n’avais pas prévu y traîner longtemps. Mais étant là lors du week-end le plus occupé de l’année, ça fesse! 🙂 Voici un lien vers la différence entre un touriste et un voyageur. Il y en a plusieurs sur le web. Celui-ci est amusant étant écrit par une jeune fille. https://www.narcity.com/ca/qc/montreal/vie/les-12-differences-entre-un-touriste-et-un-voyageur

      J'aime

  3. Louise, nous avons passe une nuit dans cette ville pas très loin du camping et nous aussi avons très mal dormi à cause de la voie ferrée tout près de notre hôtel. Quant à la ville, bof… Banff et lac Louise sont intéressantes à visiter mais avec beaucoup de touristes effectivement. Espérant que ton retour se passe aussi bien que le reste de ton magnifique voyage!

    J'aime

  4. Tes photos sont vraiment dignes d’une photographe professionnelle, c’est ce que tu es!
    Dommage qu’il y ait tant de touristes à Banff, dans mon souvenir c’était un bel endroit de villégiature dans les montagnes. Mais il y a longtemps…Bonne nuit!
    Bonne journée! xxx

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s