Nord-ouest américain 2019

Jour 11 – Ça y est!! Je l’ai trouvé!!

Jour 11 – Distance parcourue:  450 km – Total:  4 840 km – OUI!!  J’ai trouvé ce petit paradis que j’espérais, ce lieu qui me ferait dire : « Ça y est, tu touches à ton rêve pour ce voyage, tu es là où tu l’avais imaginé…!  »

Le Wyoming, c’est aussi le 10e plus grand état américain avec une superficie de 253 600 km carré.  En 2018, il comptait 577,737 habitants:  Theodore, un des plus âgés; John… OK, je m’arrête ici! 🙂

8:00 – Nous quittons le camping, plutôt le parking, de la municipalité de Douglas.  C’était quand même très bien, considérant la gratuité et un accès direct à de la pelouse, des tables à pique-nique, etc.  Étant donc un parc municipal, les résidants y ont accès et il y a eu jusqu’au coucher du soleil, un va-et-vient de véhicules douteux avec des gens à l’allure douteuse également…

Je reviens sur mes pas vers Casper, et décide de descendre vers le sud par la 220, pour ainsi par la suite rouler vers l’ouest via la 287.  À partir de Jeffrey City, je traverse le Sinks Canyon State Park.

J’adore rouler sur ces rubans goudronnés vers des destinations… inconnues!

12:15 – Je m’arrête à Lander pour la pause lunch, sieste et plein d’essence!.  Le stationnement de la station d’essence est grand, ce qui me permet d’installer le team à l’arrière, loin du va-et-vient.  Et youppie, il y a un restaurant Thaï!!  Allez, ce sera mon repas ce midi!  Et ce sera un snack de sauterelles pour Mado!! Il y en a tellement! La sauterelle pourrait être la bébitte emblématique du Wyoming!

J’ai quand même dû faire une bonne grimpette pour me permettre ces deux images! C’est tellement sec que le sol s’enfonçait sous mes pieds!!

J’essaie de faire une sieste, mais je n’y arrive pas.  Je me relève pour feuilleter les dépliants de Yellowstone et Grand Teton National Park.  C’est le grand week-end du Labor Day et j’ai tellement pas envie d’aller me foutre dans cette cohue!  Sur la route, je croise et me fait dépasser par au moins 70% de VR.  Je voudrais tellement m’installer et rouler sur ces pistes dans le désert!!  Je veux aller à Yellowstone, mais pas avant lundi ou mardi…  Je me remets au volant et mets le GPS en direction de Dubois à 120 km de Lander.  J’essaierai de trouver un endroit où m’installer entre Dubois et Moran Jct, près de l’entrée du Grand Teton National Park.  Pas de Walmart par ici…

À environ 2 km du village de Dubois, il y a des travaux routiers à un pont qui m’oblige à m’arrêter, la circulation étant à tour de rôle.  Je suis la première à l’avant et lorsque je repars, il y a une dizaine de voitures derrière moi.  Comme je roule moins vite que tout le monde (ou presque), je porte attention pour trouver un endroit où je pourrai m’arrêter sur le bas côté et laisser passer les voitures.  Il y a une route à ma droite; j’en profite donc pour m’arrêter sur l’accotement tout de suite après l’intersection.  Alors que les voiture passent, je vois à ma gauche un camping.  Il n’est pas plein, mais il est tôt et… il est sur le bord de la route principale… Mais je n’avais pas envisagé aller dans un camping. Je vois dans mon rétroviseur de droite une enseigne de camping; « Solitude RV Park« …??  Je prends mon cellulaire pour regarder l’application Campendium, histoire de trouver de l’info.  Je vais sur leur site web.  Wow… les photos m’allument, mais ont-ils un signal de cellulaire??

Comme j’ai dépassé la route menant à ce camping, je prends le risque de reculer… tout doucement, jusqu’à pouvoir tourner sur cette route.  Route de gravier..!  Ça monte, ça descend, je m’éloigne de plus en plus de la route principale, j’ai toujours un signal sur mon cellulaire… Oh que c’est beau! Oh que j’ai envie que ce soit possible…! 🙂

C’est MON terrain! Ma cour! 🙂

Je trouve une roulotte sur laquelle il est indiqué « Office ». Je cogne, il n’y a personne.  Il y a 2 numéros de téléphone sur la porte.  J’appelle le 1er numéro: pas de réponse.  J’appelle le second, un homme me répond. Alors que je pose mes questions, un homme âgé arrive avec un tout-terrain. Il s’arrête près de moi et me dit qu’il peut s’occuper de moi.  Je demande à celui au téléphone si c’est OK?  Il me demande de qui il s’agit?  Je demande à l’homme âgé de me donner son nom, – c’est Bill!  Oh ok! me dit celui au téléphone, Bill est le propriétaire du camping!  Bill me demande à qui je parle?  Je demande donc à mon interlocuteur au téléphone de s’identifier, c’est Erik.  Ah ok me dit Bill, il travaille pour moi!  :-). Alors je raccroche et discute avec Bill.

La vue de ma roulotte!

Cet endroit est pour moi un paradis.  C’est l’endroit dont j’ai rêvé pour ce périple:  être dans le désert, loin du bruit, dans l’air pur et avoir de l’espace!!  Ayant fait le tour des différents sites de campement (car c’est vraiment grand), j’avais choisi de camper dans les espaces de 11 à 14.  Le 14 est libre! C’est pour moi le plus beau, le plus grand et pas de voisin possible du côté de la porte de la roulotte.  Bill – 91 ans, me demande de le suivre jusqu’au site.  Il m’aide à m’installer, il insiste.  Il veut s’assurer que l’électricité fonctionne bien, que l’eau est bien branchée, etc.  J’ai même l’égoût!!

Dès que je suis installée, je m’empresse de grimper sur cette colline!

Bill a fait construire ce terrain de camping unique en son genre en 1969!!  Pour avoir de l’eau, ils ont dû creuser jusqu’à 300 pieds.  Il affirme que je n’aurai jamais goûté une eau aussi bonne!  :-). Hummm.. celle de l’Islande est dure à battre, mais je ne lui dit pas!  :-). Mais le plus émouvant est qu’après que je lui ai dit que cet endroit pour moi était un paradis, il m’a offert de circuler dans l’arrière-pays (back-country) à ma guise.  Juste à passer près de sa maison qui est située un peu plus haut; il y a une barrière, je l’ouvre et je roule à ma guise vu que j’ai un véhicule parfait pour ça.  Il s’assure que j’ai un GPS pour ne pas que je me perde…! :-). Il m’indique également toutes les pistes que je peux faire à pied, sans souci car il n’y a pas de serpent!!  Hiiii cool!!  Il me donne même un mot de passe pour le wifi!!  Ayoye!! Je ne peux pas voir où serait le routeur!! 🙂

La petite Criquette en bas!!

Au moment où je reviens à la roulotte après ma randonnée, un ranger-police avec pistolet et tease à la ceinture arrive et se stationne devant ma roulotte.  Ouuuu… de quossé??  Mais je n’ai pas le temps de m’inquiéter, il se présente rapidement.  C’est Erik!  Il vient pour le paiement du camping!  -). On jase un bon moment.  Il visite la roulotte, il est bien impressionné par sa conception.  Il prend note de l’adresse du blogue.  Sa femme a fait des cours de français déjà; elle fera la traduction!  Je paie pour 2 jours et il me réserve le terrain pour un 3e jour.

Un peu plus tard, alors que Mado me promène et s’en donne à coeur-joie, Bill passe un peu plus loin avec son tout-terrain et me fait un grand signe de la main.  Ce qu’il me fait penser à Papa… je l’aime déjà!

Il est 23:05.  Je reviens de dehors où je me suis assise quelques minutes.  Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu la voie lactée.  Il fait tellement noir.  Il fait silence. Il fait bon.

 

29 commentaires sur “Jour 11 – Ça y est!! Je l’ai trouvé!!

  1. wow je suis comme Sue ah ah rewow!! Je suis impressionnée de toutes ces belles photos et ce que tu vies! Ta photo assise contemplant le bonheur et Mado assise un peu plus loin ça c’est vraiment mais vraiment beau ! Heureuse pour toi !! Super porte toi bien .. profites en câline tu l’as trouvé oui! HD XXX

    J'aime

    1. Simplement magnifique! La beauté et la paix du désert! Je te souhaite une belle continuité dans toutes ces beautés uniques!!

      Elaine Proulx xx

      J'aime

    1. Merci Nicole! Et que je vois de belles choses! Si j’avais une chaise longue, je dormirais dehors, bien emmitouflée… au moins jusqu’à ce qu’il fasse 10°C! C’est trop beau!

      J'aime

  2. J’essaie de faire un commentaire ça fonctionne pas , on c’est rencontrer a Dawson , tu fais le voyage dont je rêve

    Télécharger Outlook pour Android

    ________________________________

    J'aime

  3. Le silence… Pas d’avions dans le ciel… Grands espaces vierges… LA PAIX, la sainte paix ma belle Louise. Profite à fond…
    Moi aussi je vis cela. En ce moment pêche le saumon à Haines – marée basse pression stable : le top. C’est le même silence mais avec un léger resac de mer. Aucun vent, aucun ours… Full soleil, ciel bleu. On est en harmonie mutuelle 😉
    Serge de l’Alaska sur wifi de l’hôtel, retourne pêcher après diner…

    J'aime

    1. Et tout comme mon grand ami Bill, j’ai pensé à toi en arrivant à Dubois!! À mon jour 11 ( mon chiffre chanceux), je m’arrête à Dubois (le nom d’une grande amie) et je rencontre Bill (le nom d’un grand ami)! Les astres étaient bien alignées! Merci Diane! xxx

      J'aime

  4. Bonjour Louise,
    Content pour toi que tu aies pu trouver ton paradis, j’ai déjà ressenti le même état et je sais que c’est magique.
    Encore bravo pour tes photos, ta façon de raconter ton voyage et merci de partager. Bonne continuation.
    Ton cousin Pierre

    J'aime

  5. Mon dieu Louise, on n’aime pas le même paradis, oh! Que je ne me sentirais pas bien toute seule dans ce désert à grosse noirceur. J’apprécie être dans mon salon et j’aime te voir là, regarder tes photos et te lire. 😊

    J'aime

  6. Je suis tellement contente pour toi que tu aies trouvé ton paradis. Quand je suis allée au Wyoming, je me sentais comme un cowboy solitaire de Sergio Leone. On peut facilement entendre la musique de Morricone si on se concentre un peu. Merci de partager avec nous. ❤️❤️❤️

    J'aime

    1. Merci Claire! Et on a certainement vu les mêmes films! J’étais tellement impressionnée par ces films westerns de mon enfance… Et tout comme toi, c’est comme ça que je me sens depuis mon arrivée au Wyoming. Et là aujourd’hui, j’ai roulé dans ces pistes mythiques…! xxx

      J'aime

  7. Bon… peut-être que tu as reçu une version mille fois répétée de mon message car j’ai travaillé fort pour en arriver là !!! Louise, je commence mes journées en te lisant, encore paresseusement calée dans mon lit… et un sourire s’accroche à ma face à chaque fois. Tes aventures sont très agréables à lire… merci de partager tes journées avec moi. Je te fais la bise et comme dit Sue : Be safe out there… 😘🥰😎☕️

    J'aime

    1. Oh non, c’est jamais répété! Et j’imagine ta belle face chère Corrie! Et comme je disais à Sue, tes recommandations de prudence sont prises au sérieux. Je ne veux tellement pas abuser de ce grand privilège que j’ai à me promener ainsi. xxx

      J'aime

  8. Wow…. wow…. wow…..!!!!! Anecdotes, impressions, sentiments et photos (les PHOTOS!!!!!!!!!!!!!!). C’est d’un wow incomparable….!!!!! BRAVO, Louise. Toute une inspiration….. Be safe « out there in the back country ». – Sue xx

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s