Nord-ouest américain 2019

Jour 17 – La couineuse au garage

Jour 17 – Distance parcourue:  232 km – Total:  6 146 km – Après avoir installé le team hier, je suis repassée voir la dame à l’office pour qu’elle me réfère un garagiste dans le village. Criquette couine comme une truie en train de mettre bas (enfin… je pense, car je n’ai jamais assisté à la chose…)!  C’est intense et désagréable!!  Elle couine dans les vallons, les cahots, en fait c’est dans le moindre mouvement qu’elle couine!  Les gens se retournent sur mon passage afin de voir qu’elle est la bête en train de se faire égorger!!  Je fais comme si je la connaissais pas!!  :-). Plus sérieusement, j’ai bien tenté de mettre du silicone en « spray » sur ses attaches de lames de suspension, mais ça n’a rien donné!!

1:15 – Un sifflement intense me jette pratiquement en bas du lit!!  Non ce n’est pas le train, mais les « sprinklers » qui viennent de démarrer leur journée ça ben l’air!!  Et ça arrose pas à peu près!!  Jusqu’à 3:00!!

Toujours sur l’incroyable Snake : « Ce qui débute par trois minuscules cours d’eau convergeant dans le Wyoming, au sud du parc de Yellowstone, se transforme en une puissante rivière qui court sur 1 700 km à travers l’Idaho et l’État de Washington pour finir par se jeter dans la Columbia.  »  C’est donc ELLE, qui permet la verdure, les cultures dans toute cette région aride des États-Unis.  Les arrosages sont partout, partout et partout, là où il y a de la verdure!

10:00 – « It was dry, dry-dry-dry! » voilà ce que me dit le jeune mécano – bien enrobé, ayant réussi à « découiner » Criquette.  Après une danse du ventre et du bassin pour se glisser sous Criquette dans le stationnement tout en gravier, il a dû lui déboulonner quelques points sensibles afin que son huile puisse bien la pénétrer.  Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas jeter un oeil sur ses freins et « bearings »??  Hein?? 🙂

Todd, le proprio du garage, m’indique qu’il y a une « storm » qui s’en vient du Névada!!  Bon, tant mieux!!  S’ils peuvent avoir un peu de pluie, les « sprinklers » prendront un jour ou deux de congé!!  Si au moins l’arrosage nocturne avait un peu nettoyé le team!  Ben non!  Ils ont l’air encore plus beurrés!!

12:30 – En direction de Boisé, capitale de l’Idaho, le ciel est bleu foncé, menaçant et il vente très fort.  Je m’arrête à une station de services pour luncher, laisser passer l’orage et… faire une sieste!! 🙂  Et bien, ça passé en vent seulement!  Que quelques gouttes de pluie.

14:15 – Je reprends la route et me dirige vers le World Center for Birds of Prey, situé à 6 miles au sud de Boise. « Le Pregrine Fund a été créée en 1970 pour sauver le faucon pèlerin, alors menacé d’extinction.  La fondation met aujourd’hui à profit son expérience dans la reproduction des oiseaux en captivité pour tenter de réintroduire d’autres espèces en danger, comme le condor de Californie, l’aigle harpie d’Amérique du Sud et le faucon aplomado du Sud-Ouest américain. »

Pas facile techniquement et émotivement de photographier des animaux à travers barreaux et grillage.

16:45 – Nous arrivons au Givens Hot Springs!  Le camping est presque vide, mais la piscine chaude sera bientôt fort achalandée!  J’enfile mon maillot et vivement une baignade de grande détente dans les sources chaudes!!

 

6 commentaires sur “Jour 17 – La couineuse au garage

  1. Allo! Je me demandais si tu allais descendre un peu en Californie une fois parvenue à l’ouest… J’y étais plus tôt cet été et si jamais tu as la chance de passer par Muir Woods, je te le recommande tellement! C’est le highlight de mon voyage. Une forêt de séquoias redwoods d’une grande beauté! Avec le vent, on les entend couiner… Et c’est sûrement plus agréable que quand c’est Criquette qui couine! Hahaha!

    J'aime

    1. Muir Woods est à 1 ou 2 heures de route de San Francisco. C’est considéré comme North Cal (par les Californiens), mais disons que ce n’est pas totalement au Nord. C’est centre-Nord. Il y a probablement d’autres forêts de Redwoods mais comme j’étais basée à San Francisco, c’est à Muir Woods que nous sommes allés puisque c’est la forêt la plus proche et la mieux cotée du coin. Les reviews sur Google ont été très utiles 😉

      J'aime

  2. Toujours heureuse de te lire, Lou! L’histoire du train m’a fait bien rire….. les bouche-oreilles aphrodisiaques encore plus…..!!!!! À quand verra-je le petit harnais « Canadien » de Mado….? – Sue xx

    J'aime

    1. Mado est folle raide de ces bouchons! J’ai intérêt à ne pas les laisser traîner, elle va les bouffer je pense!! Le p’tit harnais canadien?? C’est pour le froid! Ça s’en vient up-north!! 🙂 xx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s