Nord-ouest américain 2019

Jour 18 – Beautiful Oregon!

Jour 18 – Distance parcourue:  523 km, 7h52m de conduite – Total:  6 669 km – L’Oregon offre pas moins de 29 routes panoramiques et autres routes historiques et culturelles pour nous montrer toute sa beauté!  Hier ce fut ma plus grosse journée sur la route, car malgré l’état impeccable des routes, les montées, les descentes et virages en épingle forcent à rouler bien en-deçà des limites permises.En arrivant hier soir au Given Hot Springs, je passe m’inscrire à l’office. Une jeune fille m’accueille avec le sourire.  Je lui demande un site pour une nuit.  Elle prend un feuillet d’inscription, me demande mon nom.

  • Quelle date sommes-nous? me demande-t-elle.
  • Le 6.
  • … hum… de quel mois?
  • Hahaha!  C’est moi qui devrait ne pas savoir le jour et le mois!  Pas toi! Suis-je ta première cliente du jour?
  • Elle rit!  Je n’ai pas travaillé hier, j’étais malade.  Elle complète ma fiche, me mentionne que je peux m’installer sur n’importe quel site, me remet le plan des lieux et me souhaite une bonne soirée!
  • Je n’ai donc pas besoin de payer?
  • Oh oui, je suis désolée!  C’est 35$! –   Ouais..parfois je pose trop de questions!! 🙂
Au départ de Given Hot Springs. Je quitte la région de la Snake qui m’offre une bien jolie brume d’au revoir!

9:15 – J’entre en Oregon (3 831 074 h. en 2010) par l’impeccable route 201.  Les petits villages sommeillent encore en ce samedi matin. Je les traverse sur la pointe des pieds, tout doucement. Par ici également, la sécheresse sévit. Toutefois, de nombreux pâturages profitent d’abondants arrosages permettant aux bétails de se nourrir d’herbes fraîches en extérieur. Des pancartes routières informent le voyageur que le bétail peut se retrouver sur la route… il n’y a pas de clôture.

Oh que la Mado n’a pas apprécié les bêlements aigus de ces petites chèvres lorsque je me suis arrêtée près de l’enclos.

Par ces routes secondaires, je peux jeter un oeil fouineur sur les ranchs et autres fermes.  Je vois de petits élevages de moutons, de chèvres. Et des chevaux, bien sûr!  Je les vois chasser les mouches de leur queue.  Depuis la vallée de la Snake, les moustiques ont laissé la place aux mouches!  Il y a en beaucoup! Heureusement qu’elles ne piquent pas! 🙂

11:04 – J’entre dans le fuseau horaire du Pacifique.  Il est maintenant 10:04.

Les vastes plaines, par les arrosages, ressemblent à une grande courte-pointe verte et jaune. Les montagnes s’imposent doucement en arrière-plan.

À partir de Prairie City, j’emprunte une section de la magnifique route panoramique, the Blue Mountain Scenic Byway. Je m’arrête pour faire le plein d’essence, un panneau avisant le voyageur que les prochaines stations d’essence se feront rares..!  C’est une station « avec service » à la pompe.  Une dame dans la soixantaine m’attend, boyau en main!  Je lui demande de l’essence sans éthanol.  « Il y a de l’éthanol dans toutes les essences. » me répond-elle.  Ah oui?  Vraiment?  « Oui Madame! C’est la loi en Oregon!« . Et elle me pointe un avis collé sur la pompe – 10% éthanol.  Bon… Henri devra travailler plus fort…

Selon Norbert… art indien ancien (les traits rouges)

Deux pêcheurs préparent leur ligne à pêche en bordure de la route. Je m’arrête près d’eux pour faire une photo d’une colline colorée. L’un deux, Norbert (± 75 ans), m’interpelle et m’offre de faire une photo d’un pétroglyphe indien. Il me suggère d’aller mettre de bonnes chaussures et que, pendant ce temps, il ira s’assurer qu’il n’y ait pas de serpents à sonnette dans les environs!  🥺.  Je ne fais pas que mettre mes chaussures de sentier, mais aussi une paire de jeans.  Je prends également un bâton de marche, pas seulement pour m’aider à descendre le long de la parois rocheuse, mais aussi pour me défendre contre un éventuel serpent.  Norbert me guide et arrivés à proximité, il doit me tenir par une main afin que je puisse me pencher au-delà d’un escarpement pour faire cette photo.

Il est tout heureux de me dire que son prénom est d’origine française.  Il m’indique les incontournables à voir à proximité.  Généreux et très sympathique Norbert! 🙂

La dorsale des Cascades divise l’Oregon en deux régions très contrastées: le versant ouest verdoyant, avec ses fermes, ses vergers et sa forêt pluviale, et le versant est, plus élevé, plus ouvert, plus sec et moins peuplé.  C’est un pays de larges vallées herbues, montagnes boisées, profonds canyons, Badlands et hauteurs désertiques.  Bousculée par les forces tectoniques, recouverte par les coulées de lave et les dépôts de cendres, cette région née de cataclysmes volcaniques a été modelée par l’érosion. Extrait du Guide Vert

Sur la vive recommandation de Norbert, je m’arrête pour visiter le Thomas Condon Paleontology Center.  « Les champs de fossiles de ce parc national de 25 000 km.c. sont parmi les plus vastes du monde, remarquables entre autres pour leurs séquences entières d’animaux et de plantes de l’ère des mammifères qui a immédiatement suivi l’extinction des dinosaures.  » Extrait du Guide Vert.

« Ces collines spectaculaires (Painted Hills) ci-dessous, sont célèbres pour leurs couleurs vives (or, jaune, rouge et noir).  Elles sont photogéniques sous les lumières chaudes de fin de journée. »

Ça ressemble à des orteils bien vernies! 🙂

« Plusieurs sentiers sont à parcourir dans le secteur, notamment la courte promenade sur planches de Painted Cove Trail, qui serpente entre des mamelons argileux aussi rouges que les paysages martiens. » Guide Vert –  Mais en cette fin de journée, j’ai du millage dans le corps et la vaste réserve nationale Ochoco, tout en sommets et cols vertigineux à traverser avant de trouver un camping.  Il fait encore 32°C  plus un certain taux d’humidité… y’a pas grand monde sur les sentiers! 😅

18:30 – Je nous installe au Crook County RV Park à Prineville.  Le check-out time est pour 13h demain.  Alors je flânerai toute la matinée. Un gros samedi dans le corps mais je m’offrirai un petit dimanche! 🙂 Malgré les 4 heures de décalage, je texte ma soeur aux Îles-de-la-Madeleine pour vérifier si Dorian ne les brasse pas trop…  Elle vient de perdre le courant à l’instant.  Ça brasse solide!

8 commentaires sur “Jour 18 – Beautiful Oregon!

  1. Merci 🙏 pr ces beaux paysages, c’est tjrs un plaisir de te suivre ds ton périple,et Mado ça ne semble pas tjrs faire son bonheur, elle a dû caractère…Soit prudente 😘

    J'aime

  2. Bonjour Louise,
    En Oregon il est interdit de se servir soi-même à la pompe (à part 2 comtés) comme au New-Jersey. Nous t’avons toujours suivi dans tes aventures.
    Fous de voyages, Ninon et Jean-Claude du voyage en Chine.

    J'aime

    1. Héhé belle surprise!! Bonjour à vous deux!! C’est drôle que tu précises ceci, car la dame me la dit, mais je croyais avoir mal compris!! :-). Bisous à vous deux!! xx

      J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s