Nord-ouest américain 2019

Jour 25 – Étonnant Washington!

Jour 25 – Distance parcourue : 329 km – Total : 8 521 km –  J’ai l’impression de ne pas avancer assez vite…  Je regarde les traits rouges, bleus, verts, jaunes sur la carte routière depuis plusieurs semaines et ils me donnent toujours une fausse impression de routes faciles, sans intérêts ou sans reliefs.  Je roule donc d’étonnements en étonnements, entre autres pour ici dans l’état de Washington.  Et je n’ai aucun itinéraire, donc je ne sais pas si je passe trop de temps dans un endroit ou si je devrais y passer plus de temps.  Pis je commence à trouver ça l’fun!

10:45 – Le team est prêt à partir. J’empoigne ma caméra pour faire une photo de notre site, je l’ai pas fait souvent fait à ce voyage-ci et c’est dommage, car c’est un excellent rappel pour la mémoire… Je croise un monsieur promenant son chien.

  • Hi!
  • Good morning!
  • You have a really beautiful travel trailer. Fit perfet with your truck!
  • Oh yes! Thank you! It’s a good team!
  • Oh you’re right! A team!
Camping à Paradise! Une odeur grisante de forêt tropicale humide envahit les lieux….

Nous discutons du camping. Il y est membre; il s’agit d’un réseau privé de campings – un peu haut de gamme, avec beaucoup de services pour une majorité de campeurs saisonniers et une petite partie voyageur. Il me dit à un moment : « Je t’ai observée hier soir quand tu es arrivée et je suis vraiment impressionné par la vitesse que tu t’es installée! J’espère qu’un jour j’arriverai à installer ma roulotte en si peu de temps!! – OUF!! Mon égo s’est gonflé d’une façon telle que j’ai eu peine à entrer dans la roulotte après!! Hahaha! J’avoue que cette année, je m’amuse à peaufiner mes méthodes d’installation et désinstallation de la roulotte. Je me suis chronométrée : il me prend 7min30sec pour m’installer sans mise à niveau latérale (gauche-droite). Hier j’avais une mise à niveau latérale à faire, mais j’étais tellement tannée que j’ai dû mettre moins de 5 minutes à tout faire!!:-) J’étais « sur la coche » comme on dit!

Vue en quittant Paradise RV Park ce matin.

Mais les procédures de départ sont plus longues. Pas tant plus longues, c’est qu’elles doivent être vérifiées deux fois plutôt qu’une. Quand tu traînes une maison de 16 pieds derrière ton véhicule et souvent beaucoup plus, les oublis ne doivent pas se cumuler! C’est un stress à gérer et il faut être très-très vigilant.  Je vais me chronométrer demain matin, tiens.  Ou après-demain, ça presse pas. 🙂

Le Mt Rainier – Pour les intéressés, au départ de Paradise, l’ascension (3 000 m de dénivelé) exige un permis (45$) et bien entendu une parfaite préparation physique, de bonnes connaissances techniques et un équipement adapté. Elle prend 3 jours, avec 2 nuits au camp de base de Muir, à 3 000m d’altitude. – J’ai réussi à photographier le sommet!

Nous traversons une partie du parc national du Mont Rainier, le White Pass ainsi que la forêt nationale Okanogan-Wenatchee. Encore de belles émotions pour la conduite et je m’en suis mise plein la vue!!  Sur le 329 km de route aujourd’hui, je doute avoir fait un seul kilomètre de route « planche »!!   Des routes incroyablement belles et excitantes!!

La rivière Teiton longe sur de nombreux kilomètres la route 12 à forte pente. Je pense l’avoir longée sur une quarantaine de kilomètres. À plusieurs endroits tout au long de la route, il y a des espaces pour s’arrêter et contempler la rivière. Aujourd’hui, des dizaines et dizaines de camions et autos déposent leurs canots, kayaks et autres embarcations pour dévaler la rivière à la vitesse de sa guise.

Après être sortie du parc national, le paysage me rappelle certains déserts du Wyoming.

14:15 – Arrêt dans un Rest Area.  Il y a un fardier qui considère l’arrêt de son bruyant moteur comme « optionnel ».  Ça, ça m’irrite!  Je n’ai pas d’autre option que de m’arrêter à son côté.  Grrrr… je n’ouvre pas les fenêtres et lunch rapidement.  Je fais quelques appels pour réserver un camping… Ouais, je ne ferai pas comme hier.

15:20 – Après être sortie du parc national, le paysage me rappelle le Wyoming.  Désertique et d’une grande beauté!  Je traverse un col de montagnes arides avant d’entrer dans la région des Monts Wenatchee.  C’est très beau!  À l’arrivée au point culminant d’un col, j’aperçois au bas une vallée à perte de vue avec des cultures verdoyantes et au loin une chaîne de montagnes.  Je n’ai pas pu m’arrêter pour capturer la scène…

16:30 – Le camping est joli. En tout cas – mon site no. 28. J’arrive devant mon lot et descends de mon camion pour explorer les lieux : où est l’entrée électrique, l’entrée d’eau, l’arbre, la table, le nivellement du terrain, bref un examen visuel qui me permet généralement de simplifier mon installation et la mise à niveau.

Blu-Shastihn RV Resort, Peshastin, WA

En me voyant arpenter le terrain, un voisin m’offre de me guider pour mon « back-in ». Spontanément, je dis non; ensuite je dis – ben oui ok peut-être…! C’est que les quelques fois où des gentils hommes ont voulu me guider, ils utilisent des mots ou expressions en anglais évidemment, mais qui me sont totalement inconnus. Puis d’autres me donnent des instructions totalement inversées sur la gauche-droite. Ce soir, le terrain est mignon, mais très étroit et du côté conducteur, une fois installée, Criquette est à moins d’un pied d’un arbre et du panneau électrique. Le gentil monsieur me dit : Tu n’aurais pas été mieux de l’autre côté de l’arbre?… il y a plus d’espace… ». – Non je suis exactement là où je veux être. :-).

Je m’installe à l’extérieur à la table à pique-nique – ce qui ne m’arrive pas souvent. Je traite mes images. Il mouillasse. Yes!! J’fais ma fraîche. J’ouvre mon auvent! 😁

Et tout ça bien après avoir fait marcher Mado, qu’elle eut sniffé tous les pipis de chiens de tout l’été ayant passé dans les environs!! Pis un tamia qui se pointe le nez sur notre site!! Hiiiii traîne pas par ici mon ami, Mado se cherche une couette en fourrure pour dormir car nos nuits sont plutôt fraîches!!

6 commentaires sur “Jour 25 – Étonnant Washington!

  1. Toujours (mais TOUJOURS) impressionnée par ton périple, tes rencontres, tes états d’âme face à des splendeurs qui, ma foi, ferait peur à plusieurs tant dans leur défi de les atteindre (pour la photo) que dans la solitude de leur….dévoilement! Wow. Et wow encore….. J’ose espérer (toujours) la photo de Mado avec son drapeau canadien…… Juste pour moi, hein, hein? 🙂

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s