Nord-ouest américain 2019

Jour 33 – Beautiful Theodore Roosevelt National Park

Distance parcourue:  190 km – Total:  11 039 km – Nous quittons le Montana, avec un petit pincement au coeur, et entrons au Dakota du Nord, quasi directement dans le Theodore Roosevelt National Park.

Photo prise par une madame « de la place » qui me jase et m’assure qu’avec ma grosse caméra, je vais pouvoir photographier les chevaux sauvages de très très loin!! :-). – Ciboire… m’as-tu les cheveux??  Faut dire qu’il vente solide dans le haut des Badlands!! 🙂

6:30 –   Merde… mon lait est viré en bouette!! C’est la deuxième fois que ça m’arrive.  J’achète le lait qu’en petit format de 250 ml depuis que je suis aux USA, car j’en mets que dans mon café.  Chez-moi, j’achète le lait en format d’un litre et je peux tout le passer avant qu’il « pass away »!  :-). Bon… ça fait du bien d’en parler.  J’haïs prendre mon café sans lait…

Le très joli village de Mendora se cache derrière ces arbres.

11:00 – Arrivée à Mendora, à l’entrée sud du Theodore Roosevelt National Park. Je m’informe auprès du « ranger » à la guérite sur l’offre de camping dans le parc.  Ceux-ci n’ont aucun service (électricité, eau).  Il me recommande le camping à la sortie du village, le Red Trail Campground.  C’est la première fois que nous arrivons dans un camping aussi tôt.  D’ailleurs, généralement, les « check-in » ne se font pas avant 13h.  Christina vient ouvrir le bureau en me voyant arriver.  Je nous installe rapidement, lunch et repars à 12:30 pour explorer le parc.

Oui c’est vrai qu’ils sont un peu loin.. Difficile de faire une photo nette quand il vente fort. J’observe ces chevaux sauvages à distance pendant un long moment.

« J’ai toujours dit que je n’aurais jamais été Président des États-Unis sans mes expériences vécues dans le Dakota du Nord. » Theodore Roosevelt

La petite rivière Missouri se promène dans le parc.

– En 1884, après la mort de sa femme et de sa mère (le même jour), Roosevelt voyagea vers son ranch du Dakota du Nord pour reconstruire sa vie et se remettre de la tragédie. Les badlands étaient une catharsis pour lui et bien qu’il soit retourné à l’est plusieurs fois, pendant plus de deux ans il s’adonna à l’élevage dans le secteur et a publié des articles relatant ses expériences dans des journaux et magazines de la côte Est. Une fois retourné à l’est et dans la vie politique, son ancienne vie de cow-boy et de propriétaire d’un ranch influença sa politique en tant que président.  Wikipédia

La section sud du parc se parcourt par une boucle panoramique pavée avec de nombreux accotements.  Déjà, les couleurs de l’automne s’affichent sans gêne.

J’ai utilisé mon zoom à 300mm pour compresser les plans. Ça permet de bien faire ressortir les ondulations des collines.

– Dans les années 1880, les bisons étaient en voie de disparition dans les Badlands. De nos jours, plusieurs centaines de bisons, 600 environ, prospèrent dans le Parc national Theodore Roosevelt. Ils fournissent même des géniteurs grâce auxquels on a pu constituer, ailleurs, d’autres troupeaux. Les mouflons ont été aussi réintroduits dans le parc. On peut également voir des élans, des chiens de prairie, des coyotes, des mustangs sauvages, des crotales et des dindes sauvages. Wikipédia

À chaque arrêt, j’échange quelques mots avec d’autres visiteurs.  On se reconnait d’un arrêt à l’autre, faisant tous le même pèlerinage.  Et l’atmosphère est au pèlerinage!  Ici, les gens s’arrêtent, se pausent, et parfois se posent! :-). Je suis surprise de voir une majorités de visiteurs avec des jumelles plutôt que des caméras.  Les gens se transmettent de l’information sur l’endroit où les bisons ont été vus, où se trouve tel groupe de mustangs, etc.  Ces habitants du Dakota du Nord dégagent une grande fierté de leur parc.  Et ils le connaissent sur le bout des doigts!

Je me surprends à les trouver chanceux d’avoir ce majestueux parc où ils peuvent venir faire un « tour de machine » par un beau dimanche ensoleillé… doucement… sans trop faire de bruit.

10 commentaires sur “Jour 33 – Beautiful Theodore Roosevelt National Park

  1. Pour ton prochain voyage, tu pourrais peut-être envisager le « lait de camping » en tetra-pak, il se conserve beaucoup mieux, pas besoin de le mettre au frigo et si ce n’est que pour le café, on n’y voit que du feu!

    J'aime

  2. Coucou Cousine,
    Wow toujours un plaisir de te lire à chaque jour. Merci de nous amener avec toi dans ton périple. Est ce que tu aimes toujours ta Gimbal head?
    Bonne continuation
    Maryse xx

    J'aime

    1. Allo Cousine! Je suis encore en processus d’apprentissage de ma Gimbal head. Avec ma 150-600mm, ce qui n’est pas très évident. Mais je n’ai pas mis le temps encore. Ça viendra! Tu fais pas de la photo avec ce super zoom comme avec un grand angle. On se voit bientôt avec les snorros et autres grisettes au Bungalow?? xx

      J'aime

  3. Contente de te voir le museau mon amie. Et de constater que tu respires toujours une joie de vivre. Ton sourire en fait foi et m’inspire !

    Bonne continuation. Momo xx

    J'aime

  4. Ce n’est pas tes cheveux que je regarde mais plutôt le magnifique paysage à l’arrière de toi.
    En passant, je te l’ai dit mais le répète, tes photos sont toujours WOW!
    Isabelle P.

    J'aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s