Jour 12 – Saint-Siméon

9:30 – Je quitte le camping de L’Anse-Saint-Jean, endroit très agréable, bien tenu offrant une superbe vue sur le fjord du Saguenay. J’emprunte la route secondaire 170 vers Saint-Siméon. Cette route est tellement cabossée par endroits que mon litre de lait de soya au frigo se fait « baratter » au risque de se transformer en bloc de tofu avant mon arrivée au traversier!! 🤪😂🧈

Je ne peux pas rouler vite, alors dès qu’il y a une ou deux voitures ou camions derrière Criquette et que l’occasion se présente, je ralentis, mets les quatre « flasher » et roule sur l’accotement pour laisser passer les véhicules. Et voilà que me dépasse une grosse citerne de la fromagerie Boivin… Aaahhh… miam… Pendant mon séjour chez Roger, il m’a amenée à l’usine de cette fromagerie située à La Baie. Bonté divine que c’est bon d’entendre ce kwickkwick en mangeant ce fromage en grains « impossible d’être plus frais que ça »! Et pendant que je kwicke à pleine bouche, il me demande:

Quand tu étais jeune, alliez-vous en famille manger du fromage en crottes à St-Georges de Windsor?
– Oh boy oui!!! J’avais oublié ça! Ces sorties mémorables en famille où nous allions nous bourrer la fraise avec du fromage en crottes. Quel beau souvenir…! Cette fromagerie existe toujours – Fromagerie Proulx. Et vous? Y êtes-vous déjà allez??

Le team en attente du traversier à Saint-Siméon

Je suis excitée. Toujours excitée quand je prends un nouveau ferry ou traversier. Le NM Trans-St-Laurent a une capacité de 100 véhicules et de 365 personnes. Quand même! Je ne sais pas encore combien il m’en coûtera pour traverser de St-Siméon à Rivière-du-Loup, car on doit payer une fois l’embarquement effectué. Le monsieur est venu mesurer Criquette, pas Henri. En fait, ce que je ne sais pas, c’est si je serai facturée selon la longueur de Criquette + Henri en tant que véhicule – ou selon la longueur totale des deux. Ce qui serait un peu plus dispendieux.

Le NM Trans-St-Laurent arrivant au quai sous un joli ciel.

Finalement je paie pour Henri, moi-même et un extra pour les 5 mètres (16,4 pieds) de Criquette incluant l’attache. 120$.

L’embarquement se fait promptement et à l’heure. Je dois laisser Mado dans la roulotte et il n’est pas permis d’aller dans les véhicules pendant la traversée qui durera environ 1h30 incluant le temps du débarquement.

Je fais la connaissance de Debbie sur le traversier, massothérapeute dans la région de Québec. Elle a des binoculars (jumelles) collées au visage pour faire l’observation de bélugas. Moi, ma caméra. Née dans l’ouest canadien, elle s’excuse de son français alors que j’aimerais bien avoir un anglais équivalent à son français. Elle a l’oeil vif. Elle a repéré deux bélugas qui sortent brièvement mais régulièrement de l’eau. Je la taquine en lui disant qu’il ne s’agit pas de bélugas, mais plutôt de « moutons », le nom que nous donnons à cette écume blanche sur le dessus des vagues. On rigole bien, elle me présente une amie avec qui elle voyage. Elles font un aller-retour en tant que passagères car elles séjournent à St-Siméon. On s’est bien amusées. Rencontre éphémère…

17h – J’arrive au camping de Rivière-Ouelle pour y rejoindre un couple d’amis qui y vivent en tant que saisonniers. Encore de beaux et bons moments en vue…! Ciao!

20 réflexions sur “Jour 12 – Saint-Siméon

  1. monique roy dit :

    oui de beaux souvenirs…je me souviens de la fromagerie a coté du restaurant de mon oncle claude et anita la première fois que j’ai vu une poutine. a plus monic

    J’aime

  2. Luce dit :

    Allo Louise! Heureuse de te lire à nouveau et merci de nous permettre d’embarquer dans tes aventures à travers tes récits et magnifiques photos.🤗 Tu me donnes le goût de visiter notre beau Québec et d’aller à la rencontre des autres. Je suis toujours impressionnée et admirative de te voir aller avec ton team au bout de tes beaux projets.
    Avec mes parents, nous nous arrêtions régulièrement à Windsor pour déguster le bon fromage en grains. Je suis toujours à ce jour du type fromage 😇 De beaux souvenirs en famille! Bonne continuation! 😘🌻

    J’aime

    • Notre cousin Roger m’a ramené dans un passé gustatif avec ce souvenir de nos sorties à la Fromagerie Proulx. J’y vais cet automne, c’est sûr!! 😋😘 Et merci d’avoir donné des nouvelles, ça fait toujours plaisir!

      J’aime

  3. Line Després dit :

    Pour faire plaisir à mon père ainsi qu’à moi-même, nous allons manger du « p’tit lait » à la Fromagerie Proulx quelques fois durant l’année. Miam! Line D.

    J’aime

  4. Colette Lebel dit :

    Bonjour Louise, très belles photos et commentaires. Tu me rappelles de beaux souvenirs j’ai déjà fait cette traversée en amoureux. AH! AH! J’ai hâte de te relire. Bon voyage avec Mado.

    J’aime

  5. Anonyme dit :

    Oh que oui nous y allions à St-Georges de Windsor à la fromagerie Proulx et çà existe encore et à mon goût c’est le meilleur fromage en crotte frais faite ,on peut apporter notre lunch ,boisson etc… aller manger du ti lait ,de la fesse et de la crotte lollllll . Nous avions vu des baleines l,an passé à st-Siméon et c’était pas des moutons noirs , Bonne route xxx Lucie la cousine

    J’aime

Veuillez écrire votre commentaire dans la boîte ci-dessous! Et MERCI d'indiquer votre nom!! :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s